Vestiges: fine psychologie de l'humain et de la vie ***1/2

La PresseMario Cloutier 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Mario Cloutier

Dans ce premier recueil de nouvelles, Véronique Bossé a la main généreuse, emphatique. Son écriture est foisonnante, puisant sa richesse à même une fine psychologie de l'humain et de la vie.

C'est une écriture au présent et au «je» qui se glisse sans difficulté dans la tête de personnages ordinaires: cette usagère du transport en commun, ce concierge à l'hôtel, ce fat séducteur et ces femmes qui se croient laides, mourantes ou tout simplement ignorées.

Véronique Bossé en a contre l'aliénation des jours et l'indifférence des êtres. Les textes n'atteignent pas tous à l'excellence, mais la nouvelle intitulée Archives concentre tout le talent de l'auteure: un personnage fort, mais trouble, son observation pointue du monde et ses sensations à fleur de peau.

Malgré un travail d'édition paresseux, cette auteure nous propose un recueil de nouvelles variées et touchantes comme le regard attendri d'un enfant ou d'un vieillard malade. Celui, compréhensif, d'une auteure à suivre.

Un exquis dernier récit conclut le livre en ramenant plusieurs des personnages précédents. Ces vestiges d'humain sont nobles et beaux.

* * * 1/2

Vestiges. Véronique Bossé. Lévesque Éditeur. 175 pages.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer