Charlotte: pari bien relevé ***1/2

La PresseJosée Lapointe 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Josée Lapointe

Connu pour sa plume légère, David Foenkinos (La délicatesse) amène ses lecteurs ailleurs avec Charlotte.

Dans ce roman inspiré de la vie de Charlotte Salomon, talentueuse peintre morte à 26 ans à Auschwitz, il raconte aussi son propre chemin sur les traces de cette artiste dont le destin l'obsède depuis longtemps.

Née dans une famille où le suicide est la principale cause de décès, Charlotte Salomon a été jeune adulte à Berlin pendant la montée du nazisme, avant de se réfugier en France au début de la guerre, où elle a créé l'essentiel de sa production avant d'être dénoncée en 1943.

Avec une retenue surprenante et se mettant discrètement en scène, Foenkinos raconte la courte vie de cette âme brûlante, dont l'oeuvre intitulée Vie? ou Théâtre? est une sorte d'autofiction dessinée.

Écrit à la ligne par nécessité, «pour respirer», cette forme aux allures de poème, surprenante au départ, donne à Charlotte l'air et le rythme qui permettent d'éviter pathos, lourdeur et matraquage des faits.

On ressort de ce roman, où l'art et la vie sont étroitement imbriqués, touché par cette artiste exceptionnelle trahie par l'Histoire et avec l'envie d'en savoir plus sur son oeuvre. Un pari bien relevé.

* * * 1/2

Charlotte. David Foenkinos. Gallimard. 221 pages.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer