Miss Alabama et ses petits secrets: délicieux ***1/2

Sonia Sarfati
La Presse

Le titre donne à penser qu'il s'agit de chicklit. La couverture, d'un livre de recettes du bon vieux temps. Mais Miss Alabama et ses petits secrets n'est ni l'un ni l'autre.

Il faut plutôt penser Beignets de tomates vertes (Fried Green Tomatoes), le roman qui a fait connaître Fannie Flagg. Laquelle nous revient avec ses héroïnes originales, colorées, attachantes, fortes.

On rencontre ici Maggie Fortenberry. La Miss Alabama du titre, c'est elle. Elle a maintenant 60 ans et n'a plus grand plaisir dans la vie. Elle décide donc d'en finir. Non sans avoir bouclé toutes les boucles afin de ne pas causer de problèmes. Et de payer ses factures, de fermer son compte en banque, de voir à ce que la tombe de ses parents soit fleurie régulièrement, etc.

Sauf que la vie, justement, vient mettre des bâtons dans les roues de cette «mort» bien planifiée. Et le passé de la dame de se dévoiler ainsi, de même que celui de sa copine Brenda, qui a des problèmes de poids et des ambitions politiques; de Hazel, la propriétaire de l'agence immobilière où elles travaillent, une bombe d'énergie de 1,02 m de hauteur, etc.

Le résultat, qui compte plusieurs autres mystères pas piqués des vers, n'est pas triste pour un sou, comme pourrait le laisser penser la prémisse. C'est optimiste, amusant, teinté de doux-amer. Délicieux. Et confortable.

* * * 1/2

Miss Alabama et ses petits secrets, Fannie Flagg, Cherche midi, 433 pages.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer