Skippy dans les étoiles: un roman exceptionnel ****1/2

Sonia Sarfati
La Presse

Skippy dans les étoiles est un roman exceptionnel, à classer aux côtés du Chardonneret et du Bizarre incident du chien pendant la nuit - entre autres, parce que leurs personnages principaux sont des garçons «différents».

La vie a modelé «autrement» le héros de Donna Tartt. L'autisme, celui de Mark Haddon. Le rejet, celui de Paul Murray.

Il s'appelle Daniel Juster, on le surnomme Skippy à cause de ses dents avancées et du bruit qu'il émet quand il parle. Chétif et timide, il est pensionnaire dans un collège pour garçons de Dublin. Mais même si la vie y est dure, il n'est pas pitoyable.

Skippy est un ami, celui de Rupretch, le génie mangeur de beignes; de Dennis, le roi du sarcasme; de Mario, l'obsédé du sexe.

Skippy est aussi un souffre-douleur, celui de Carl et de sa bande. Enfin, Skippy est un amoureux. Celui de Lori, la fille au Frisbee. Et Skippy meurt.

Cela se produit dans la scène d'ouverture d'un roman magnifique, foisonnant de personnages aussi nombreux qu'originaux, ambitieux en longueur et en structure narrative, tantôt émouvant aux larmes, puis drôle à, aussi, faire pleurer.

Un grand livre, qui vient de sortir en format poche.

* * * * 1/2

Skippy dans les étoiles, Paul Murray, 10/18, 880 pages.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer