Où va la littérature québécoise?: tribune à la littérature d'ici ***1/2

Après la revue Liberté, c'est au tour de L'Inconvénient de se tourner vers le format magazine, après 15 ans d'existence.

Et pour ce virage esthétique, plutôt agréable, le comité éditorial propose un état des lieux de la littérature québécoise, inspiré par la disparition brutale de Gaétan Soucy, l'écrivain québécois le plus traduit dans le monde, qui fait ici l'objet d'un long portrait sous la plume de Mauricio Segura.

On n'apprend rien de bien nouveau dans le dossier abordant l'exportation de notre littérature, toujours soumise aux mêmes défis (la langue, la concurrence états-unienne, l'obsession de Paris, etc.), tandis que l'excellent dossier sur la relève signé Mathieu Belisle présente une vision positive et vivante pour l'avenir (avec les commentaires d'Alain Farah, Perrine Leblanc, Dominique Fortier, Jean-Simon DesRochers et Raymond Bock, entre autres).

Le cahier critique, les chroniques et les fictions sont de retour dans des espaces plus aérés, mais le plus important est que subsistent ces revues spécialisées qui offrent une tribune généreuse et intelligente à la littérature d'ici.

* * * 1/2

L'Inconvénient, printemps 2014, no 56, 68 pages.




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer