Prague fatale: intrigue complexe et ingénieuse *****

La PresseNorbert Spehner, collaboration spéciale 5/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Norbert Spehner

collaboration spéciale

La Presse

En 1993, Philip Kerr publie L'été de cristal, premier volet d'une série de polars historiques appelée La Trilogie de Berlin et mettant en vedette l'ex-flic devenu détective Bernhard «Bernie» Gunther. Aujourd'hui, la série originale compte neuf titres, dont Prague fatale est le huitième volet.

L'action se situe en 1942. De retour du front de l'Est et de ses horreurs, Bernie, qui a du sang sur les mains, est capitaine dans les services de renseignement. Il est invité à Prague par le sinistre général SS Reynhard Heydrich qui va fêter sa nomination au poste de Reichsprotektor de Bohême-Moravie. Mais le séjour tourne mal quand l'un des fidèles officiers du général est assassiné.

Avec, en toile de fond, les circonstances qui ont mené à l'attentat meurtrier contre Heydrich, Kerr nous propose une intrigue complexe et ingénieuse, mélange brillant de fiction et de précision historique.

Tout en veillant à la sécurité de Heydrich, menacé par des partisans tchèques qui auront sa peau, Bernie Gunther enquête sur cette affaire de meurtre, véritable énigme en chambre close à la Agatha Christie qui est, ironiquement, un des auteurs favoris de Heydrich.

Un autre volet passionnant de cette série culte dont l'intérêt ne se dément pas.

* * * * *

Prague fatale, Philip Kerr, Le Masque, 408 pages.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer