2013-05-23 15:57:00.000

Nina Simone, roman : saisir la complexité du personnage ****

La PresseJosée Lapointe 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Josée Lapointe

Josée Lapointe
La Presse

Nina Simone, née Eunice Kathleen Waymon en 1933 en Caroline du Nord, pianiste douée, chanteuse exceptionnelle et militante convaincue, a connu un destin tragique. Elle ne pouvait qu'inspirer Gilles Leroy, qui s'intéresse depuis longtemps aux symboles américains.

Nina Simone en est un très fort, et en s'attardant aux dernières années de sa vie, qu'elle a passées isolée, sans-le-sou, dans une villa du sud de la France, il ne pouvait montrer davantage le fossé entre l'«African Queen» adulée et la femme trahie et malade.

À travers le regard d'un domestique philippin fictif et à partir d'épisodes réels de la carrière de Nina Simone - une galerie de photos devient même le fil narratif de l'histoire -, Gilles Leroy raconte les grands moments, les déceptions et les colères, et surtout la blessure profonde de celle qui aurait voulu être la première pianiste classique noire.

Monstre et bête blessée, elle est touchante et lucide - à propos de son succès My Baby Just Cares for Me, qu'elle déteste, Gilles Leroy lui fait dire: «Comme si quiconque s'était jamais soucié de moi.»

Et il nous fait saisir toute la complexité ce personnage qui a marqué l'histoire de la musique autant que celle des Noirs américains.

________________________________________________________________________

* * * *

Nina Simone, roman. Gilles Leroy. Mercure de France, 261 pages.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer