Anima, de Wajdi Mouawad: une traversée de mondes meurtris

Anima, de Wajdi Mouawad...

Agrandir

Anima, de Wajdi Mouawad

Audacieux, curieux, bestial, dantesque... Anima, second roman de Wajdi Mouawad, est en lignée avec l'oeuvre dramaturgique de cet homme de théâtre, par son appropriation des codes de la tragédie grecque.

L'auteur du Sang des promesses transpose ici ses thèmes de prédilection: la quête de vérité après une mort au poids symbolique, les blessures profondes de la guerre, la filiation, l'amitié... Dans une langue poétique aux élans souvent foudroyants, Wajdi le romancier a imaginé le plus tordu des meurtres pour propulser son protagoniste Wahhch Debch dans une quête de vengeance qui culmine dans une odyssée américaine anthropomorphique. Il ciselle son récit en chapitres coiffés de titres latins, racontés selon le point de vue de narrateurs animaliers: chien, insecte, chat, oiseau. Une traversée de mondes meurtris, décrite par d'éloquentes bêtes à poils et à plumes, qui part de Montréal, passe par Kahnawake, déraille en Illinois et s'abîme dans les eaux troubles de la mémoire enfouie. Wajdi Mouawad confirme sa maîtrise de la forme romanesque, livrant une fresque puissante et imagée.

_____________________________________________

Anima, de Wajdi Mouawad. Éditions Leméac, 395 pages




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer