Politique: cinq livres de campagne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La tradition veut qu'un politicien qui se lance en campagne en visant le sommet publie un livre dans lequel il se racontera (sous son plus jour le plus favorable) et présentera son programme. C'est ce qu'a fait Nicolas Sarkozy il y a quelques jours en lançant La France pour la vie. Il n'est pas le seul.

L'audace d'espérer (The Audacity of Hope), Barack Obama, Presses de la Cité, 2007

Lancé trois mois avant l'annonce officielle de sa candidature à la présidence des États-Unis, le livre de Barack Obama a reçu un formidable coup de pouce de l'animatrice et productrice Oprah Winfrey, qui l'a projeté en tête de liste des ouvrages les plus vendus.

Très bien écrit, on y trouve les grandes lignes du programme électoral du sénateur de l'Illinois. Le titre est tiré d'un sermon du pasteur Jeremiah Wright.

Obama l'a utilisé une première fois en 2004 lors d'un discours prononcé à la convention nationale des démocrates.

Le courage de ses convictions, Thomas Mulcair, Michelle Tisseyre Éditeur, 2015

Dans ce livre publié quelques semaines avant le déclenchement de la dernière campagne électorale fédérale (à ne pas confondre avec Avoir le courage de ses convictions de Mario Dumont, paru en 2005), le chef du NPD se présente aux électeurs, en particulier ceux à l'extérieur du Québec, où il est moins connu.

Le récit de sa jeunesse - il a grandi à Laval et est issu d'une famille nombreuse et modeste - le rend sympathique.

La deuxième moitié du livre ressemble moins à un programme politique qu'à une attaque en règle contre Stephen Harper, l'adversaire à abattre. On connaît la fin de l'histoire.

Québécoise!, Pauline Marois, Éditions Fides, 2008

Lancée le 9 avril 2008, alors que sa carrière politique est en jachère, l'autobiographie de Pauline Marois vise à la faire connaître sous un nouveau jour.

Celle qui aspire à diriger le Québec estime que les gens la connaissent mal et choisit donc de dévoiler certains aspects de sa vie personnelle et familiale.

Pas de grandes révélations ici, plutôt un plaidoyer pour la conciliation travail-famille. Le livre s'est rapidement retrouvé au top 5 des livres les plus vendus.

Cap sur un Québec gagnant - Le projet Saint-Laurent, François Legault, Boréal, 2013

C'est pour «percer le mur du cynisme» et faire connaître ses projets au plus grand nombre d'électeurs possible que le chef de la CAQ a publié ce livre.

Il y parle de sa vision du Québec, de son plan pour développer une vallée semblable à la Silicon Valley californienne, de l'importance de se réapproprier le fleuve.

Les citoyens «vont recommencer à s'intéresser aux débats d'idées», souhaite-t-il au moment de la sortie du livre, qui a été très bien accueilli par les journalistes et commentateurs politiques.

Le temps des décisions (Hard Choices), Hillary Clinton, Fayard, 2014

Ce n'était un secret pour personne qu'Hillary Clinton allait se lancer dans la course à la présidence des États-Unis.

Plusieurs croyaient qu'elle annoncerait officiellement sa candidature le jour du lancement de son livre, en juin 2014, mais elle a finalement décidé d'attendre un an de plus.

Dans Hard Choices, l'ex-première dame se concentre sur ses années à la tête du secrétariat d'État, insistant sur les difficiles décisions qu'elle a dû prendre. Objectif: montrer qu'elle a tout ce qu'il faut pour diriger le pays.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer