L'univers du créateur de Tintin aux enchères

Des lithographies, des journaux, des albums rares, des figurines et surtout... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

Des lithographies, des journaux, des albums rares, des figurines et surtout quelques oeuvres originales d'Hergé, le créateur de Tintin, seront mis aux enchères le 18 novembre à Paris.

Clou de la vente, organisée par la maison Artcurial, un dessin en couleur signé Hergé pour la couverture du journal le Petit Vingtième publié le 14 février 1939. Cette oeuvre, à l'encre de Chine et aquarelle, est estimée entre 600 000 et 800 000 euros.

Le dessin (20,50 x 21 cm) représente Tintin et Milou se faisant escorter par un majordome au palais royal de Syldavie, le royaume (imaginaire) du «pélican noir». Il s'agit évidemment d'une illustration pour Le sceptre d'Ottokar, publié à l'époque en feuilleton en noir et blanc (d'août 1938 à août 1939) dans les pages du Petit Vingtième, supplément hebdomadaire pour la jeunesse du journal conservateur catholique belge Le Vingtième siècle.

Les couvertures du Petit Vingtième font partie des oeuvres les plus recherchées des aventures de Tintin. C'est dans les pages de cet hebdomadaire qu'Hergé a appris à faire de la bande dessinée et a développé son style.

La maison de vente propose également les deux premiers strips de L'étoile mystérieuse tels qu'ils furent publiés dans le quotidien belge Le Soir en octobre 1941.

Réalisés sur papier, à l'encre de Chine, crayon bleu et gouache, ces deux strips originaux (23,50 x 47,50 cm) sont estimés entre 300 000 et 400 000 euros.

Ces strips qui correspondent à la première planche diffèrent légèrement de la version qui sera publiée en album par Casterman en 1942.

On voit Tintin et Milou marcher au coeur de la nuit dans une rue quasiment déserte. Tintin, la tête tournée vers le ciel, observe une étoile filante. Milou, perdu dans ses pensées, se heurte à un poteau et se retrouve la tête entourée d'étoiles.

Parmi les autres oeuvres originales, il y a un crayonné d'une demi-planche des Bijoux de la Castafiore. Cette demi-planche (20,50 x 33,40 cm) est estimée entre 55 000 et 65 000 euros.

Parmi les albums mis à l'encan, on remarque une édition originale, dédicacée par Hergé en 1953 pour le dessinateur belge Henri Ghion, d'Objectif Lune. Cet album est également signé et dédicacé par plusieurs astronautes américains des missions Apollo.

Buzz Aldrin, pilote du module lunaire d'Apollo 11, deuxième homme à avoir marché sur la Lune écrit: «Premier marcheur sur la Lune après Tintin» («First moonwalker after Tintin»).

L'album est estimé entre 8000 et 12 000 euros.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer