La BD, une bonne affaire pour les éditeurs

L'Arabe du futur, tome 2...

Agrandir

L'Arabe du futur, tome 2

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

La bande dessinée est une aubaine pour les éditeurs qui se retrouvent à Angoulême du 28 au 31 janvier pour le 43e Festival international de la BD.

Selon un classement établi par le magazine Livres Hebdo avec les données recueillies par le cabinet d'études GfK, le 36e opus des aventures d'Astérix le Gaulois, Le papyrus de César (Albert-René), a été le livre le plus vendu en France en 2015 toutes catégories confondues (1,62 million d'exemplaires).

D'autres blockbusters ont bousculé les ventes. D'abord Titeuf (Glénat) de Zep dont le 14e opus s'est écoulé à près de 274 000 exemplaires, soit plus que le Goncourt et ses 203 000 exemplaires.

Les deux tomes de L'Arabe du futur (Allary) de Riad Sattouf occupent les 3e et 4e places du classement et dépassent les 343 000 exemplaires vendus.

Le marché de la bande dessinée a progressé de 3,5% en euros courants au cours des neuf premiers mois de l'année dernière. Dans le Top 50 des albums les plus vendus en 2015, la progression est encore plus spectaculaire. Les ventes cumulées du classement BD de Livres Hebdo/GfK ont progressé en 2015 à 5,4 millions d'exemplaires (+39% par rapport à l'année précédente) pour un chiffre d'affaires de 63,2 millions d'euros (+43%).

Même sans la «locomotive» Astérix, elles progresseraient de 15,1% en nombre d'exemplaires et de 6,6% en valeur.

Selon le rapport annuel des critiques de BD (ACBD), un total de 5255 livres de bandes dessinées ont été publiés en 2015.

Si 368 éditeurs se partagent le marché, trois puissants groupes, Média-Participations (avec notamment les marques Dargaud, Dupuis, Lombard, Kana, Blake et Mortimer), Delcourt et Glénat et 12 autres importantes structures dominent l'activité du secteur, totalisant 68,6% de la production.

En 2016 sont notamment attendus chez Dargaud un nouvel épisode de XIII et un nouveau Lucky Luke avec Jul, le créateur de Silex and the City, au scénario. Chez Casterman, Philippe Geluck va publier un nouvel album du Chat et on attend Le dernier assaut de Tardi.

Après Le chat du rabbin, Joan Sfar publiera Tu n'as rien à craindre de moi chez Rue de Sèvres, un album sensuel sur l'amour et la création artistique tandis que Zep, le créateur de Titeuf, publiera un nouvel album pour adultes. Il faudra attendre juin, pour lire le 3e volume de L'Arabe du futur de Riad Sattouf.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer