Les 7 boules de cristal revisité

On ne vous révélera rien en vous disant que la littérature qui gravite autour des oeuvres d'Hergé est foisonnante. On ne parle pas ici des aventures de Tintin, dont la publication s'échelonne de 1928 à 1976, mais de ces centaines d'ouvrages qui décortiquent, analysent ou dissèquent le moindre coup de crayon, la moindre bulle du bédéiste.

Certains sont carrément inutiles et ennuyeux (pourquoi voudrait-on connaître les travers psychiques du colonel Sponsz, qui pourraient - ou pas - être liés à d'obscurs secrets de la famille de Georges Remi ?). D'autres apportent des éléments d'intérêt pour les tintinophiles amateurs.

Le dernier en lice, La malédiction de Rascar Capac, le mystère des boules de cristal, loge assurément dans la seconde catégorie.

L'auteur, Philippe Goddin, a entrepris de situer sociologiquement et politiquement Les 7 boules de cristal, treizième aventure de Tintin, écrite durant la Seconde Guerre mondiale. Son ouvrage n'a rien de philosophique (et c'est tant mieux), mais propose un décorticage intelligent et même captivant de cette histoire qui traite de malédiction inca, de momie vengeresse et d'enlèvement mystérieux. Un récit d'aventures écrit sur fond de guerre, publié dans un quotidien sous contrôle allemand.

Case par case, strip par strip, Goddin revisite l'histoire en comparant la première version en noir et blanc dans les pages jeunesse du quotidien belge Le Soir, publiée entre décembre 1943 et septembre 1947, à celle de l'album couleur sorti en 1948. Les pages de droite présentent les vignettes originales, celles de gauche, les commentaires de l'auteur. On a droit à des croquis ou à des anecdotes racontées par M. Goddin - qui connaît bien son sujet, puisqu'il était secrétaire général de la Fondation Hergé.

Tout en notant les différences, il ajoute des éléments sur l'état du monde qui ont, selon lui, influencé Hergé. Nous sommes en pleine Occupation, ne l'oublions pas, et les Alliés se font attendre. La publication dans les pages du Soir est fréquemment interrompue, le quotidien ayant d'autres chats à fouetter en septembre 1944. Les jeunes lecteurs ont dû patienter.

Le livre de Goddin est le premier d'une série de six. Le prochain portera sur la suite, Le temple du soleil. On a déjà hâte.




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer