Littérature jeunesse : un cocktail rafraîchissant

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie Fradette

collaboration spéciale

La Presse

En ces temps de vacances et de légèreté, les enfants ont tout le loisir de plonger dans une lecture enlevante et libre de contraintes. Voici des titres étonnants, amusants, touchants, un choix diversifié pour tous les types de lecteurs.

Les mots magiques

Les mots magiques sont 11 petits mots que l'on utilise tous les jours, facilement, aisément sans vraiment s'arrêter sur leur douceur.

Angèle Delaunois le fait ici et nous présente un «bonne nuit» comme un «rideau qui s'ouvre sur [nos] rêves», un «s'il te plaît» devient une «clé pour ouvrir bien des portes», un «je t'aime» reste sans doute «la plus belle chanson d'amour» ou alors un «aurevoir» est lancé comme un rapide «ennuie de toi».

La poésie toute simple et toute belle de Delaunois est enveloppée des illustrations de la talentueuse Manon Gauthier qui offre un collage candide et tellement signifiant.

Comment résister devant le «cui cui» de deux oiseaux amoureux ou de deux bambins enlacés qui se soufflent un «je t'aime».

Cet album souple et carré qui tient facilement entre les menottes s'inscrit dans la collection «clin d'oeil», laquelle regroupe d'autres titres tout aussi magnifiques, notamment Pissenlit mon ami, signé Andrée Poulin et Philippe Beha qui font l'éloge de cette fleur qui n'a ici rien de commun. À découvrir!

* * * * 1/2

Les mots magiques, Angèle Delaunois et Manon Gauthier, Isatis, 24 pages, Album, 3 ans et plus.

Marcel Marceau, L'enfance d'un mime

Inspiré par Charlie Chaplin et le film muet, Marcel Marceau, né Marcel Mangel, se passionne pour les arts de la scène dès son plus jeune âge. Il connaîtra la Première Guerre mondiale, l'exil, s'engagera dans la Résistance française, étudiera avec Étienne Decroux et apprendra à raconter une histoire dans le silence.

Pendant plus de 60 ans, Marcel Marceau a su émerveiller le public sans jamais dire un mot. Voilà qui relève de l'exploit dans un monde toujours plus bruyant.

Entrer dans l'univers silencieux de Marcel Marceau, c'est accepter l'illusion qu'il nous propose, c'est voir l'invisible. Gloria Spielman présente un album peu commun dans un style dépouillé. Et pour illustrer la vie de ce mime, elle a aussi joint le talent de Manon Gauthier dont le dessin, alliant naïveté et douceur, s'accorde naturellement à la bonhommie de ce personnage extraordinaire.

Voilà une initiative louable dans laquelle on présente également un art qui gagne à être connu par les petits élevés dans la cacophonie et l'abondance du temps. Prenez un moment pour faire découvrir l'univers silencieux mais combien riche de cet être unique.

* * * 1/2

Marcel Marceau, L'enfance d'un mime, Gloria Spielman et Manon Gauthier, Bayard, 32 pages, Album, 5 ans et plus.

Le maître des brumes

Finn et Cara habitent en Irlande dans un village isolé en bord de mer. Un jour, leur père leur offre un curragh, leur propre embarcation, en les mettant en garde contre les dangers de l'île aux Brumes qu'il faut à tout prix éviter. Ils se lancent sur l'eau et dérivent jusqu'à l'île maudite.

Ils y vivent une aventure étonnante, rencontrent le maître des lieux et savent, malgré le scepticisme des adultes, qu'ils n'ont pas rêvé.

Tomi Ungerer, illustrateur humaniste, qui compte plus de 130 ouvrages à son actif, nous a livré en mars dernier Le maître des brumes, un album sur la candeur, la beauté et la force imaginative de l'enfance.

La sobriété et le détail du trait s'allient naturellement au fantastique du récit dans lequel la liberté et le pouvoir des enfants ont le dernier mot. Les couleurs sombres, brumeuses enveloppent ce récit de bord de mer.

Cet artiste reconnu internationalement compte par ailleurs un musée à son nom dans la ville de Strasbourg. On y trouve des dessins originaux de l'artiste, un fonds documentaire sur lui mais aussi sur le thème de l'illustration. Mais bon, si le musée est trop loin, vous pouvez vous plonger d'abord dans ses albums qui font voyager!

* * * *

Le maître des brumes, Tomi Ungerer, L'école des loisirs, 50 pages, Album, 6 ans et plus.

Dans mon petit coeur

Le coeur contient une panoplie d'émotions qui nous en font voir de toutes les couleurs. Parfois, il «est un soleil qui éblouit les yeux», d'autres fois, il «est trop tendre. Tout doux tout mou comme de la mousse», ou alors il se transforme en «géant de glace [qui] prend toute la place», il devient ainsi lourd et gris.

Cet album tout carton fait découvrir candidement et poétiquement les différents états du coeur. Le texte court fait de rimes guillerettes est accompagné d'illustrations qui jouent pour beaucoup dans la beauté de cet album. Le petit coeur toujours au centre de la page est entouré de plusieurs personnages ou objets qui témoignent de l'émotion ressentie.

Le coeur léger prend l'allure d'un ballon, le coeur brisé se tient au centre d'une croix rouge alors que la peur ressentie est représentée par un loup. Et puis, au bout de tous ces sentiments, on trouve un jardin secret, celui d'une fillette heureuse et vivante. Un album mielleux, tendre, humain, à voir, à lire!

* * * *

Dans mon petit coeur, Jo Witek, De la Martinière, 28 pages, Album, 4 ans et plus.

Destins croisés

Marilou participe à un échange étudiant qui la mène au Pérou, plus précisément à Arequipa, où elle pourra perfectionner son espagnol. Accompagnée de Pablo, avec qui elle a été jumelée, elle vivra toutefois beaucoup plus qu'un simple échange. Une visite au musée la plonge au coeur de l'histoire de Juanita, une fillette sacrifiée il y a plus de 500 ans, à qui elle veut rendre la liberté.

Élizabeth Turgeon signe ici un roman prenant dans lequel deux destins différents se chevauchent. Les personnages, bien que très débrouillards et réfléchis pour leur 17 ans, sont crédibles dans leur volonté de changer le monde. Leur soif de liberté, leur goût de l'aventure, leur force de caractère donnent envie de les suivre.

L'écriture soignée et les références à l'histoire inca amenées de façon intelligente offrent par ailleurs un tout naturel et agréable à lire. Turgeon aime faire voyager ses lecteurs, les sortir de leur confort, du quotidien.

Après avoir signé, Toucan, un roman sur la métamorphose qui se déroule en Colombie, elle a aussi offert La révolte nous menant cette fois en Birmanie. Pour lecteurs qui aiment l'aventure!

* * *

Destins croisés, Élizabeth Turgeon, Boréal, 200 pages, Roman, 10 ans et plus.

Gladys et Vova

Ils sont jumeaux, très différents, mais unis, soudés l'un à l'autre à jamais par un lien, une complicité plus forte que tout. Orphelins dès leur plus jeune âge, ils seront malmenés à l'orphelinat russe, mais jamais autant que chez les Baldessari, un riche couple parisien qui leur fera la vie dure: une vie de poupée cloîtrée pour elle, une vie d'esclave pour lui.

Ils grandissent dans ce climat malsain, puis échappent, non sans violence, aux mains de ces gens. Ils se perdent alors de vue, mais un jour, le destin les réunit et ils parviennent enfin à vivre libérés de toute souffrance.

Emmanuelle Caron nous offre un roman prenant, dur, cruel dans lequel la vie des enfants est misérable, brisée, mais un roman au final heureux puisque l'espoir est toujours la meilleure façon de survivre.

L'écriture est riche; le ton grave mais jamais geignard est paradoxalement enveloppé d'un halo d'espérance qui nous invite à croire en cet amour fraternel et insubmersible. Caron offre de l'émotion à l'état brut dans une langue forte, un style musclé et lucide. Un roman écrit avec sensibilité pour lecteurs avisés.

* * * 1/2

Gladys et Vova, Emmanuelle Caron, École des loisirs, coll. Medium, Roman, 13 ans et plus.

Lombric-à-brac

L'été s'annonce chargé pour Jolaine décidée à sauver la vie des vers de terre qui finissent trop souvent leur vie écrasés par les voitures. L'idée première de la jeune héroïne est donc d'empêcher les lombrics de se retrouver dans la rue après une forte pluie.

Pétition, canal creusé sur le bord des rues, clôture de bâtonnets peinte en vert, tous les plans sont contrecarrés tantôt par la police, tantôt par la maman excédée, bref par les adultes en général. Raymonde Painchaud signe son 10e roman, une histoire candide qui colle à la réalité des enfants.

L'été, lorsqu'il n'est pas surchargé en activités encadrées de toutes sortes, laisse place à l'imagination et permet aux enfants de découvrir l'espace qui les entoure, de vivre à plein cette saison. C'est toute cette naïveté de l'enfance qui est exploitée ici dans une langue simple, un rythme soutenu qui nous invite à suivre l'héroïne à travers les différentes péripéties.

Un roman léger accompagné des illustrations gaies et pimpantes de Marie-Claude Favreau qui apportent toute la candeur nécessaire retrouvée dans le texte. Se lira bien à l'ombre d'un arbre ou sous la tente!

* * * 1/2

Lombric-à-brac, Raymonde Painchaud, Pierre Tisseyre, 88 pages, Roman, 6 à 9 ans.

Les soucis d'un Sansoucy, t.2 Catastrophe

Pot de colle, le fidèle chien de Laurent Sansoucy, a malencontreusement avalé le porte-bonheur de son maître, une pierre très précieuse. Or, sans cet objet, il semble que Laurent soit condamné à ne vivre que des ennuis.

L'objectif est donc d'attendre la sortie de l'objet qui devrait se faire dès que les boyaux du chien seront prêts à l'expédier. Une attente qui est remplie de rebondissements, de moments loufoques et de rencontres insolites.

Yvan DeMuy nous présente une deuxième aventure mettant en vedette ce garçon, vivant, maladroit, attachant qui est tout sauf ennuyeux. L'humour est sans aucun doute la force de la série. Le naturel des répliques, la finesse des tableaux, l'intelligence de l'ensemble offrent un tout particulièrement rafraîchissant.

De plus, tous les personnages, de la soeur adolescente en pleine crise au concierge tatoué de l'école en passant par le chien, ont tous une âme, une personnalité, un charisme fort et attachant. Le tout est illustré par Jean Morin qui y va de son trait joyeux et caricatural; un dessin en accord parfait avec le texte.

* * * *

Les soucis d'un Sansoucy, t.2 Catastrophe, Yvan DeMuy et Jean Morin, Michel Quintin, 208 pages, Roman, 10 ans et plus.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer