Mort de l'écrivain américain William Gass

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Le romancier américain William H. Gass, parfois présenté comme l'héritier de Faulkner en raison de son style âpre et sombre, est mort dans la nuit de mercredi à jeudi à l'âge de 93 ans, a-t-on appris auprès de son éditeur français.

«L'écrivain américain William H. Gass, né en 1924 à Fargo, est mort cette nuit, à l'âge de 93 ans», a annoncé dans un communiqué le Cherche-Midi.

William H. Gass est notamment l'auteur de La chance d'Omensetter (1966) et Le tunnel (1995), un roman hors normes de plus de 700 pages sur lequel il travailla durant plus de 30 ans.

Le tunnel, traduit en français par Claro, est un des romans les plus sombres jamais écrit. Son objet est l'exploration du mal. Le narrateur, un historien spécialiste du IIIe Reich nommé William Frederick Kohler, est l'un des personnages les plus antipathiques de la littérature. Le livre, récompensé aux États-Unis par l'American Book Award, demeure, 20 ans après sa publication, un roman vertigineux et hors du commun.

William H. Gass est également l'auteur du roman Le musée de l'inhumanité, de trois recueils de nouvelles, sept volumes d'essais (dont trois ont remporté le National Book Critics Circle Award) et de critiques.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer