• Accueil > 
  • Arts > 
  • Livres 
  • > France: les 45 000 exemplaires du livre Recettes pompettes au pilon 

France: les 45 000 exemplaires du livre Recettes pompettes au pilon

Le livre Les recettes pompettes devait paraître en novembre... (PHOTO ULYSSE LEMERISE, ARCHIVES COLLABORATION SPÉCIALE)

Agrandir

Le livre Les recettes pompettes devait paraître en novembre au Québec. Les 45 000 exemplaires seront plutôt envoyés au pilon.

PHOTO ULYSSE LEMERISE, ARCHIVES COLLABORATION SPÉCIALE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Paris) L'affaire Éric Salvail a des répercussions jusqu'en France, et cela ne fait pas du tout le bonheur d'Elsa Lafon.

La directrice des éditions Michel Lafon devait lancer en novembre le livre Recettes pompettes, tiré de l'émission du même nom diffusée à V, avec une grosse photo de l'animateur déchu sur la page couverture.

Mais l'actualité l'a forcée à revoir ses plans : aucun des 45 000 exemplaires, tout juste imprimés, ne sortira tel que prévu au Québec.

«Pour nous, c'est pure perte. Mais on n'a pas le choix. Les libraires ne le prennent pas. Et on a eu 350 présentoirs annulés dans les marchés IGA et Metro», lance l'éditrice, rencontrée mardi dans ses bureaux de Neuilly, en bordure de Paris.

Mme Lafon ne cache pas sa déception. Ni son désarroi. Sur le plan financier, elle admet que cette situation lui cause bien des maux de tête.

«Les dommages collatéraux de cette affaire sont très importants pour les employés de Salvail & Co, mais aussi pour des entreprises comme la mienne. Comment anticiper ce genre d'événement?»

Manque de chance ou ironie du sort : Mme Lafon devait aussi publier, en avril prochain, une autobiographie de Gilbert Rozon. Mais cette fois, l'éditrice a pu prévenir le désastre en stoppant le projet avant qu'il ne soit trop tard.

Elsa Lafon... (PHOTO FOURNIE PAR LES ÉDITIONS MICHEL LAFON) - image 2.0

Agrandir

Elsa Lafon

PHOTO FOURNIE PAR LES ÉDITIONS MICHEL LAFON

Lafon et le Québec

C'est la première fois qu'Elsa Lafon se retrouve dans une telle situation.

Mais ce n'est pas la première fois que la fille du fondateur Michel Lafon publie des auteurs québécois. Elle estime avoir publié au moins 150 titres d'écrivains du Québec, incluant deux de ses meilleurs succès, India Desjardins et Anne Robillard.

Sans cette dernière, d'ailleurs, qui sait si sa carrière aurait été la même? Il y a 10 ans, alors qu'elle débutait dans l'entreprise de son père, Elsa Lafon a eu la bonne idée de publier en France Les chevaliers d'Émeraude, de Mme Robillard. Son instinct ne l'a pas trompée : cette série d'heroic fantasy s'est vendue à 4 millions d'exemplaires et le département jeunesse de Michel Lafon, jusque-là inexistant, a explosé.

Connue au départ pour ses biographies people, la maison d'édition a élargi son catalogue à la fiction, aux beaux livres, aux guides sur le mieux-être, à la musique, au tourisme, autant de produits destinés pour la plupart à un public populaire.

Le livre d'Éric Salvail est un bon exemple de cet éclectisme «pop» et de cette ouverture aux auteurs québécois. Les éditions Michel Lafon doivent d'ailleurs lancer en France le premier roman de Brigitte Pilote, Motel Lorraine («un coup de coeur», dit-elle) ainsi qu'un livre de l'illusionniste Luc Langevin.

Mme Lafon évoque en outre une possible collaboration avec la productrice Julie Snyder. Son sourire entendu nous laisse croire que ce projet de biographie a de bonnes chances de se concrétiser. À suivre.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer