• Accueil > 
  • Arts > 
  • Livres 
  • > Un poème d'Anne Frank «extrêmement rare» proposé aux enchères 

Un poème d'Anne Frank «extrêmement rare» proposé aux enchères

La petite Anne Frank, en 1941.... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

La petite Anne Frank, en 1941.

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Haarlem

Un poème composé par Anne Frank peu avant que cette adolescente juive ne se cache avec sa famille à Amsterdam, une pièce «extrêmement rare», va être proposé aux enchères mercredi et l'intérêt des collectionneurs pourrait en faire grimper le prix bien au-delà de la somme initiale de 30 000 euros.

Un manuscrit d'Anne Frank comme celui-ci «est tellement rare que je n'ai jamais rien vu de tel», a assuré à l'AFP Thys Blankevoort, le codirecteur de la maison de ventes Bubb Kuyper, spécialisée dans les livres et le papier.

«Seuls quatre ou cinq» documents signés de la main de l'adolescente sont passés sous le marteau ces quarante dernières années, a-t-il ajouté.

Le texte est daté du 28 mars 1942, quelques mois avant qu'Anne Frank et sa famille ne se cachent dans l'appartement secret de l'entreprise familiale pour échapper aux nazis. Ils y resteront terrés deux ans, de juin 1942 à août 1944, avant d'être dénoncés et déportés.

C'est dans cet appartement que l'adolescente rédigea son célèbre journal, l'un des ouvrages les plus lus du monde qui s'est depuis vendu à plus de 30 millions d'exemplaires et qui a été traduit dans 67 langues.

L'adolescente mourra du typhus début 1945 dans le camp de concentration de Bergen-Belsen, quelques jours après sa soeur.

Dédié à «Cri-Cri», Christiane van Maarsen, la soeur aînée de sa meilleure amie Jacqueline, le texte de douze lignes a été écrit en néerlandais à l'encre noire dans un «livre d'amitié», explique M. Blankevoort dans son bureau d'Haarlem, dans l'ouest des Pays-Bas.

À l'époque, il était populaire pour les petites filles de demander à leurs amies d'écrire un mot dans ces livres d'amitiés, ensuite précieusement conservés. Les messages comprenaient une morale, invitant la propriétaire du carnet à faire de son mieux à l'école, à aider ses parents, à être obéissante.

Le texte mis aux enchères est signé de ces mots : «en souvenir d'Anne Frank». Les quatre premières lignes ont probablement été recopiées d'un périodique de 1938, mais les quatre lignes suivantes n'ont pour l'instant pas été retrouvées dans d'autres sources.

Pour M. Blankevoort, «il se pourrait même que la deuxième moitié ait été composée par Anne Frank» elle-même.

Les enchères débuteront à 30 000 euros, mais le prix final pourrait être bien supérieur à cette somme, a ajouté le codirecteur, assurant que «beaucoup d'intérêt» avait été manifesté pour le document.

Une série de lettres d'Anne et de sa soeur Margot à des correspondantes américaines avait été adjugée en 1988 pour 165 000 dollars. Un livre de contes, portant les signatures d'Anne et de Margot, avait été aussi vendu en mai à New York pour 62 500 dollars, plus du double du prix estimé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer