• Accueil > 
  • Arts > 
  • Livres 
  • > Grand Prix du livre de Montréal: Anaïs Barbeau-Lavalette finaliste 

Grand Prix du livre de Montréal: Anaïs Barbeau-Lavalette finaliste

L'écrivaine Anaïs Barbeau-Lavalette est finaliste pour le Grand Prix du... (Photo IVANOH DEMERS, Archives LA PRESSE)

Agrandir

L'écrivaine Anaïs Barbeau-Lavalette est finaliste pour le Grand Prix du livre de Montréal avec son roman La femme qui fuit.

Photo IVANOH DEMERS, Archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josée Lapointe

Le roman La femme qui fuit d'Anaïs Barbeau-Lavalette n'en finit plus de récolter les honneurs. Après avoir reçu le Prix des libraires et le Prix France-Québec, et après avoir été finaliste au Prix du Gouverneur général, voilà que ce roman aussi subtil que bouleversant se retrouve finaliste pour le Grand Prix du livre de Montréal.

Anaïs Barbeau-Lavalette est en lice aux côtés de Simon Brousseau (Synapses), Kelly Norah Drukker (Small Fires), Natasha Kanapé Fontaine (Bleuets et abricots) et Juliana Léveillé-Trudel (Nirliit).

Le Grand Prix du livre de Montréal est remis chaque année à une oeuvre de langue française ou anglaise dans le but de souligner la «facture exceptionnelle et l'apport original» qu'elle représente.

Le nom du gagnant, qui recevra une bourse de 15 000 $, sera dévoilé le 14 novembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer