Sur la table de... Lorraine Pintal

Lorraine Pintal travaille actuellement à la mise en... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

Agrandir

Lorraine Pintal travaille actuellement à la mise en scène de La bonne âme du Se-Tchouan de Bertolt Brecht qui sera présentée dans le cadre de la prochaine saison du TNM, en janvier 2017.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Directrice générale et artistique du Théâtre du Nouveau Monde, metteure en scène et comédienne, Lorraine Pintal livre ses réflexions sur le métier dans le livre De corps, de chair et de coeur: ma vie et le théâtre, publié aux éditions de l'Université du Québec. Elle travaille actuellement à la mise en scène de La bonne âme du Se-Tchouan de Bertolt Brecht qui sera présentée dans le cadre de la prochaine saison du TNM, en janvier 2017.

Textes et musique

«J'arrive de Berlin où j'ai visité la maison de Brecht, un choc émotif. Mon but maintenant serait d'aller en Chine en octobre. Philippe Brault fera la musique de La bonne âme du Se-Tchouan et il m'a fait écouter l'album Blood Money par Tom Waits, une musique qui nous inspire.»

Le masque

«Je m'implique auprès de plusieurs organismes comme les Impatients - qui permet aux gens d'exprimer leur angoisse par l'art visuel - , le Théâtre Aphasique et les patients de l'Institut en santé mentale de Montréal. Nous organisons des activités avec le TNM. Ce masque, un chef-d'oeuvre, est un cadeau pour me remercier de mon implication.»

Pot fleuri

«Il y a quelqu'un à l'accueil de Radio-Canada qui s'appelle Robert. C'est un être d'exception. Quand j'ai monté Huis clos de Sartre, il m'a aidée à trouver des documents vidéo que nous avons intégrés à la pièce. Je l'ai invité à la première. Le lendemain, il me remerciait avec cette plante pour laquelle j'ai énormément d'affection.»

La table de travail de Lorraine Pintal... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

La table de travail de Lorraine Pintal

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Presse-papier

«J'ai déjà monté Les trois grâces - un des rares textes de théâtre de Francine Ruel - dans lequel trois femmes bien en chair habitent un cirque imaginaire. Le chant des baleines composait la trame sonore. Francine m'avait offert ce presse-papier en forme de baleine. Je trouve qu'en plus d'être utile, c'est un bel objet.»

À L'EXTÉRIEUR DE LA TABLE

Un casque

«J'avais fondé une troupe - La Rallonge - avec des camarades du Conservatoire. Vas-y mon bébé était ma première mise en scène. Le scénographe Marc Saint-Jean, mon chum à l'époque, avait conçu les costumes. Le bébé en question portait ce casque et roulait à vélo dans l'espace. Je ne m'en suis jamais départie.»

Coffret Barbeau

«En 2014, le centre d'exposition de l'Université de Montréal a présenté François Barbeau: créateur de costumes. Je faisais partie du comité de financement et nous vendions des coffrets. J'en ai acheté un. C'est un magnifique objet d'art. Nous récidivons avec une campagne de sociofinancement pour produire le livre en lien avec l'exposition.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer