Sophie Faucher: ma vie en livres

La comédienne Sophie Faucher reprendra bientôt son spectacle... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

La comédienne Sophie Faucher reprendra bientôt son spectacle Frida Khalo: correspondances, en plus de participer avec sa mère Françoise au spectacle Une âme et sa quincaillerie, inspiré du livre du même titre d'Alain Labonté, le 11 mai au Lion d'or.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josée Lapointe

Sophie Faucher est l'enthousiaste porte-parole du festival littéraire Metropolis bleu, qui s'étale de mardi à dimanche avec plus de 200 événements destinés aux adultes et aux enfants - elle-même y fera la lecture de son livre jeunesse Où est-ce qu'elle est maman?.

La comédienne reprendra bientôt son spectacle Frida Khalo: correspondances le 12 juillet au Mondial des cultures de Drummondville, en plus de participer avec sa mère Françoise au spectacle Une âme et sa quincaillerie, inspiré du livre du même titre d'Alain Labonté, le 11 mai au Lion d'or.

Elle nous a parlé de sa vie en six livres.

Votre premier souvenir de lecture?

Les malheurs de Sophie, roman écrit par la comtesse de Ségur. L'héroïne portait mon nom et dans son milieu de grande bourgeoisie, elle se permettait de faire des bêtises. Tout pour me séduire!

Le livre qui a changé votre vie?

Une vie bouleversée, journal d'Etty Hillesum. Je ne dirais pas qu'il a changé ma vie, mais il m'a profondément touchée par le courage, la force et la spiritualité qui s'en dégagent. Cette jeune femme juive de 27 ans, captive en camp de concentration, continuera jusqu'à son dernier souffle à aimer et à s'émerveiller des beautés de la vie.

Le livre qui est sur votre table de chevet en ce moment?

Rumeurs à l'aube, de Benoît Lacroix. C'était un ami, je le garde tout près de moi, et je puise dans ses mots force, humour et ouverture aux autres.

Le livre que vous relisez tout le temps?

Pour des raisons professionnelles (spectacles) et par souci d'encore mieux la connaître, c'est avec bonheur que je plonge et me replonge dans la correspondance de Frida Kahlo.

Le livre que vous n'avez pas lu, vous ne savez pas pourquoi?

Il y en a des tonnes, et je sais pourquoi... Je me garde À la recherche du temps perdu comme projet de retraite. Quant à Belle du Seigneur d'Albert Cohen, acheté depuis des années, il trône flambant neuf dans ma bibliothèque... je crois même qu'il me nargue!

Ce que vous avez l'intention de lire ce printemps?

Cela fait deux fois que j'offre La femme qui fuit d'Anaïs Barbeau-Lavalette, sans avoir eu le temps de le lire. C'est mon projet printanier. Un coup de coeur, j'en suis sûre. Il y a également Quand le corps cède, le recueil de nouvelles de Madeleine Allard publié chez Hamac dont vous avez dit le plus grand bien dans La Presse, que j'aurai du plaisir à découvrir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer