• Accueil > 
  • Arts > 
  • Livres 
  • > Une première librairie où l'on imprime son livre ouvre à Paris 

Une première librairie où l'on imprime son livre ouvre à Paris

L'Espresso Book Machine... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

L'Espresso Book Machine

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Une librairie du futur ouvre samedi dans le centre de Paris avec un espace innovant où les clients pourront imprimer l'ouvrage de leur choix en quelques minutes, une première en Europe.

Située dans le coeur historique étudiant de Paris, à deux pas de la célèbre université de La Sorbonne, cette «librairie sans stock» permettra «de choisir, de fabriquer instantanément et d'emporter son livre», expliquent les Presses Universitaires de France (PUF) dans un communiqué.

Grâce à l'Espresso Book Machine, un robot imprimeur mis à la disposition du public, les livres proposés seront imprimables «en quelques minutes, le temps d'un café, ou d'une rencontre avec les auteurs», précise l'enseigne.

Ils seront vendus au même prix que dans une librairie classique et ne devront pas excéder 850 pages, une limite imposée par la machine.

Les lecteurs auront le choix parmi près de 5000 titres du fonds et des nouveautés des PUF, ainsi que plusieurs millions de titres internationaux entrés dans le domaine public.

Ils pourront consulter le catalogue sur des tablettes avant de passer commande.

«Nous avons des milliers de titres dont la demande est trop basse pour qu'ils soient rentables» avec le modèle d'impression traditionnel, avait déclaré Frédéric Mériot, directeur général des PUF, à l'occasion de la présentation de la machine, au dernier Salon du Livre de Paris.

«Nous pensions que le numérique tuerait le livre imprimé, mais cela n'a pas été le cas. Il se peut même que le livre traditionnel ait maintenant une seconde vie», avait-il prédit.

Créée par l'Américain Xérox et exploitée en France par le programme Irénéo, l'Espresso Book Machine promet de réduire considérablement les coûts liés au transport et au stockage des ouvrages, selon ses promoteurs.

Elle est déjà utilisée aux États-Unis dans plusieurs universités ainsi que dans certaines librairies, comme la McNally Jackson dans le sud de Manhattan, à New York.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer