Le règne des BookTubers

Les capsules de la Grenobloise de 24 ans... (IMAGE TIRÉE DE YOUTUBE)

Agrandir

Les capsules de la Grenobloise de 24 ans Émilie Coissart, alias Bulledop, intéressent des milliers d'internautes chaque semaine.

IMAGE TIRÉE DE YOUTUBE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Paris) Qui sont les BookTubers? Des jeunes fans de littérature, surtout féminines, qui dévorent les nouveaux bouquins à la mode avant de les commenter sur YouTube. Un phénomène quasi inexistant au Québec, mais déjà bien implanté en France et aux États-Unis. Tour d'horizon d'un phénomène qui n'a pas fini de s'étendre.

Exit Bernard Pivot, son érudition inattaquable et son décor terne. Pour une génération de jeunes lecteurs, la critique littéraire appartient aux BookTubers, des congénères qui dévorent les nouveaux bouquins à la mode avant d'offrir leurs impressions urbi et orbi sur YouTube.

Le phénomène, pratiquement inexistant au Québec, a gagné la France ces dernières années après être né aux États-Unis et dans le monde hispanophone.

Avec les dizaines de milliers d'internautes qui suivent ces critiques nouveau genre, les éditeurs ne peuvent plus ignorer ces petites vedettes du cyberespace littéraire.

«Au début, c'était vraiment pour le partage, pour avoir des conversations sur mes lectures. Chose que je ne pouvais pas avoir avant», expose Émilie Coissart, alias Bulledop, une Grenobloise de 24 ans dont les capsules intéressent des milliers d'internautes chaque semaine.

Sa consoeur Nine Gorman renchérit: «J'avais un blogue, mais j'avais envie de proposer un contenu un peu plus dynamique et je trouve que les vidéos proposent une certaine interactivité avec les personnes qui nous regardent. Un blogue, c'est très formel.» Les Lectures de Nine ont été lancées en 2013. Elles rejoignent maintenant plus de 30 000 personnes.

Des goûts précis

Quelques dizaines de bibliophiles, essentiellement de jeunes femmes pour les plus populaires, sortent donc caméra, micro et bouquins quelques fois par mois et s'installent dans le salon ou leur chambre. Avec une bonne dose d'humour ainsi qu'un vocabulaire contemporain, elles offrent résumés, critiques et conseils.

Et comme nous sommes en France, les chroniques habituelles sont baptisées UnBoxing (déballage des colis reçus), BookHaul (présentation de nouveaux achats) ou Swap (échange de livres entre BookTubers).

Assez peu de Michel Houellebecq, d'Emmanuel Carrère ou de Patrick Modiano dans les bibliothèques de ces critiques improvisées. Leurs auteurs préférés n'aspirent pas au Goncourt, loin de là. Elles dévorent surtout ce qu'il est pudiquement convenu d'appeler de la «littérature de genre»: fantasy, science-fiction ou «young adult». Pensez The Hunger Games, Harry Potter ou la série Twilight.

Les Lectures de Nine ont été lancées en... (IMAGE TIRÉE DE YOUTUBE) - image 2.0

Agrandir

Les Lectures de Nine ont été lancées en 2013. Elles rejoignent maintenant plus de 30 000 personnes.

IMAGE TIRÉE DE YOUTUBE

La collection «R» de l'éditeur Robert Laffont en fait son fonds de commerce. Et son équipe gage beaucoup sur les BookTubers comme outil de promotion.

Si l'univers BookTube est en ascension depuis quelques années en France, «c'est justement à cause d'un manque de reconnaissance pour cette littérature» et un certain snobisme envers ses amateurs, assure Glen Tavenec, patron de «R», assis dans son bureau qui surplombe la place d'Italie. Boudés par les médias traditionnels, les lecteurs de ce créneau «vont préférer aller directement vers leurs propres pairs qui parlent comme ils parlent au lycée, en fac [à l'université]»: les BookTubers.

Ils remplissent ainsi un gouffre béant, selon le très sérieux Centre national du livre (CNL), organisme public chargé de faire la promotion de la filière.

«On considère que [les BookTubers] méritent d'être connus, à une époque ou notre enjeu, c'est une bataille pour la lecture», affirme Vincent Monadé, président du CNL et ex-libraire.

Selon lui, il ne s'agit pas de poser un jugement sur l'érudition des personnes impliquées ou sur la valeur littéraire des titres proposés: «Qui suis-je pour juger que ma culture littéraire est supérieure à la leur? C'est ce qu'ils ont parfaitement réussi: ils tassent les codes, ils parlent de tout. [...] Moi, je fais un combat pour la lecture, il faut refaire une nation de lecteurs. Et après je ne porte pas de jugement sur ce que lisent les gens.»

Un outil de promotion

Aurélia Chesneau gère la promotion des Éditions Bragelonne, une maison qui fait exclusivement dans la «littérature de genre». Rencontrée dans les bureaux de l'entreprise, près de la gare du Nord, elle explique que les BookTubers «prennent une place de plus en plus importante» dans le monde des lecteurs et, par conséquent, dans les campagnes de mise en marché de l'entreprise. 

Comme avec les critiques littéraires des médias traditionnels, Mme Chesneau envoie gratuitement à certains BookTubers confirmés une copie des nouveautés qui les intéressent. Même son de cloche à L'École des loisirs, une maison plus traditionnelle installée dans le chic quartier Saint-Germain-des-Prés.

«Il y a une dizaine de BookTubeuses qui sont énormément sollicitées, celles qui ont le plus d'abonnés», a expliqué Coline Ribue, attachée de communications. Celles-ci peuvent avoir une diffusion d'un quotidien régional, avec 15 000 ou 20 000 visionnements de leurs capsules les plus populaires. «Ce sont des gens hyper réactifs, qui font vraiment des chroniques régulières.»

Nine Gorman des Lectures de Nine... (CAPTURE D'ÉCRAN) - image 3.0

Agrandir

Nine Gorman des Lectures de Nine

CAPTURE D'ÉCRAN

Les critiques 2.0

Émilie Coissard alias Bulledop

La Grenobloise de 24 ans a demandé une réduction de ses heures de travail - dans une librairie - afin de consacrer davantage de temps à son propre projet: un canal BookTube où chacune des capsules est regardée par plusieurs milliers d'internautes. Elle estime y investir une vingtaine ou une trentaine d'heures par semaine. «Je lis vraiment de tout, sauf du polar. J'ai des périodes contemporaines, des périodes classiques [...] du «young adult», de la BD, des mangas. Je ne me prive de rien», expose-t-elle en entretien téléphonique. Émilie estime qu'avec le temps, sa chaîne touche de plus en plus des jeunes qui ne sont pas de grands lecteurs. «Je leur propose un contenu plus court, plus dynamique, avec un montage qui les maintiendra éveillés pendant le visionnement de la vidéo et qui leur fera comprendre que c'est sympa de bouquiner», a-t-elle expliqué.

Ta lecture du moment: City on Fire de Garth Risk. C'est un livre qui s'est super bien vendu aux États-Unis.

Ton coup de coeur intemporel: La vérité sur l'affaire Harry Quebert de Joël Dicker.

Livre qui t'a accrochée à la lecture: Fahrenheit 451 de Ray Bradbury.

Ta déception des derniers temps: Girl Online de Zoé Sugg.

Nine Gorman des Lectures de Nine

Peut-être la plus populaire des BookTubeuses françaises avec plus de 32 000 abonnés, Nine Gorman pense que ses camarades et elle ont «un impact sur les ventes», «on le voit». À preuve, des livres autoédités qui deviennent des succès de librairie et l'intérêt des éditeurs envers cet univers. «C'est vrai qu'aujourd'hui, je collabore énormément avec les maisons d'édition. Au fur et à mesure qu'on commence à se faire connaître, on devient un moyen de promotion du livre», explique-t-elle. Mais pas au point d'en faire un métier: même si elle investit jusqu'à une trentaine d'heures par semaine dans l'aventure, la militaire de métier peut espérer n'en retirer qu'une centaine d'euros par mois (environ 150 $). «Ça me permet de mettre de côté pour acheter du matériel vidéo, améliorer mes vidéos, mais ce n'est pas de l'argent qui pourrait payer un loyer», confie-t-elle.

Ta lecture du moment: Je viens de terminer Tess d'Urberville de Thomas Hardy.

Ton coup de coeur intemporel: Le livre que je recommande tout le temps sur ma chaîne, c'est les Chroniques lunaires de Marissa Meyer.

Livre qui t'a accrochée à la lecture: la série Harry Potter, comme beaucoup.

Ta déception des derniers temps: Je n'ai pas eu de déception cuisante en 2015. Je vais facilement apprécier un livre, mais pour que ce soit un coup de coeur, il faut beaucoup.

Margaud Quartenoud alias Margaud Liseuse

Cette jeune libraire de Fribourg, en Suisse, est l'une des doyennes du BookTube francophone: elle a lancé sa chaîne en 2011. «J'aime lire de tout, autant des romans que des polars, de la fantasy ou des romances», expose-t-elle. Comme je suis libraire, je dois m'intéresser à un peu toutes les littératures. En ce moment, j'affectionne particulièrement la littérature de voyage.»

Ta lecture du moment: L'orpheline des neiges Tome 1, de Marie-Bernadette Dupuy.

Ton coup de coeur intemporel: Question difficile. Aeternia de Gabriel Katz.

Livre qui t'a accrochée à la lecture: Comme beaucoup je me suis passionnée pour la lecture grâce à Harry Potter.

Ta déception des derniers temps: Dreamology de Lucy Keating

Moody TakeABook

«J'ai commencé ma chaîne BookTube en juillet 2011, car je voulais un nouveau support en plus de mon blogue. Un support dynamique qui me permettrait de toucher un public différent. Et ce fut le cas», se réjouit la jeune femme de 26 ans par courriel. Elle explique investir quatre à cinq heures par semaine dans le volet technique de sa chaîne, en plus de son temps de lecture. «Je lis un peu de tout, je suis ce que j'aime appeler "bon public", explique-t-elle. Mais j'ai une préférence pour la romance et la bit-lit», un sous-genre du «young adult».

Ta lecture du moment: J'ai tout juste commencé Burned de Karen Marie Moning, une saga que j'aime énormément!

Ton coup de coeur intemporel: Il y a tellement de livres qui m'ont fait vivre des dizaines d'émotions que je ne pourrais pas les départager. Même si Harry Potter gardera toujours une place très particulière dans mon coeur!

Livre qui t'a accrochée à la lecture: Harry Potter, comme pour beaucoup de ma génération.

Ta déception des derniers temps: J'ai été très frustrée par la tournure des événements dans Phobos 2 de Victor Dixen ainsi que Ma raison d'espérer de Rebecca Donovan.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • BookTubers: du côté des voisins

    Livres

    BookTubers: du côté des voisins

    Depuis une demi-douzaine d'années, les BookTubers ont fait leur entrée dans le monde littéraire américain. Pour mettre en valeur leurs auteurs... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer