Six livres qui se passent à Québec

Au pied de la pente douce...

Agrandir

Au pied de la pente douce

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josée Lapointe

La mort de l'ex-maire de Québec, Jean-Paul L'Allier, nous a rappelé que de nombreux romans, au cours des décennies, ont mis en scène la ville qu'il a tant aimée.

Au pied de la pente douce de Roger Lemelin (1944)

Un an avant Bonheur d'occasion, la publication d'Au pied de la pente douce en 1944 faisait entrer la littérature québécoise dans l'urbanité. Ce premier roman du surdoué Roger Lemelin - il avait 23 ans lorsqu'il en a terminé la rédaction ! - se déroule dans le quartier populaire de Saint-Sauveur, dans la basse-ville de Québec.

Le vieux chagrin de Jacques Poulin (1989)

De l'île d'Orléans au quartier Saint-Jean-Baptiste où il habite maintenant, Jacques Poulin a pratiquement toujours campé ses romans dans la région de Québec. Le Vieux Chagrin se déroule du côté de Cap-Rouge, dans une maison située sur le bord du fleuve Saint-Laurent. On y retrouve bien sûr la beauté, la limpidité et la pureté de l'écriture de Poulin.

Quelques adieux de Marie Laberge (1992)

Triangle amoureux à l'Université Laval. Dans ce vrai premier roman (écrit en 1984, mais publié en 1992, après le succès de Juillet), Marie Laberge met en scène un récit passionnel dans la ville où elle a grandi et étudié. L'action, divisée en deux parties (en 1972 puis en 1983), se déroule essentiellement au pavillon de Charles-De Koninck de l'Université Laval et autour de la rue Cartier.

Fou-Bar d'Alain Beaulieu (1997)

Le premier roman d'Alain Beaulieu se déroule autour de la rue Saint-Jean, dont le Fou-Bar est un des lieux les plus célèbres, et le quartier Saint-Roch juste en bas. Les héros Nadine et Harold, dignes représentants de la génération X, s'introduisent dans les maisons bourgeoises de banlieue, de Cap-Rouge à L'Ancienne-Lorette, pour les «soulager» de leurs biens inutiles.

Paul à Québec de Michel Rabagliati (2009)

La célèbre bédé de Rabagliati se passe en grande partie... à Saint-Nicolas, sur la rive sud du Saint-Laurent, à côté de Lévis. De nombreuses scènes se déroulent aussi à Québec, lorsqu'on remonte dans le passé du beau-père du narrateur, qui a été élevé dans la rue de la Tourelle. Rabagliati y dessine les escaliers ou les portes de la ville avec toujours le même souci du détail. C'est comme si on y était.

Patchouli de Sara Lazzaroni (2014)

Ce charmant premier roman met en scène Patchouli, jeune femme en quête identitaire qui revient vivre à Québec après avoir beaucoup voyagé. Elle vit et travaille dans le quartier Saint-Jean-Baptiste, va visiter sa mère à l'hôpital Saint-Sacrement, arpente les rues du Vieux-Québec avec son appareil photo. Un Québec en proie au spleen et contemporain dessiné par une auteure prometteuse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer