Jusqu'à la chute: un drame poignant ***

La PresseLaila Maalouf 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Faire le deuil d'êtres aimés est sans doute «la chose la plus difficile au monde», écrit l'auteure qui, déjà en exergue, souligne le caractère très personnel des motifs qui l'ont poussée à écrire ce roman.

Certains vivent l'épreuve en s'isolant ou en se défoulant sur l'unique exutoire qui leur permette d'évacuer la douleur. D'autres s'autodétruisent ou fuient, dans l'espoir que la distance saura panser leurs plaies.

L'auteure met en scène sans ménagement trois personnages qui doivent composer avec la perte, chacun à sa façon. De cette fenêtre sur leur souffrance on n'entrevoit qu'un puits sans fond. Par moments, le lecteur doit même se ressaisir pour parvenir à surmonter le poids de leur chagrin. Leurs chemins finiront par se croiser, mais l'auteure fait durer le suspense.

Malgré certaines longueurs qui nous frappent d'entrée de jeu, la curiosité prend le dessus au fil des chapitres et fait place à un attachement grandissant pour ces trois victimes du destin. À mesure que les pages défilent, on se surprend à espérer, la gorge nouée: s'en sortiront-ils?

Jusqu'à la chute est le troisième roman de la journaliste et animatrice qui a signé La saison froide et Le retour de l'ours.

* * *

Jusqu'à la chute. Catherine Lafrance. Druide, 328 pages.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer