L'été lecture de...  James Hyndman

Chaque semaine, nous demandons à un artiste des suggestions de lecture pour... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marie-Christine Blais
La Presse

Chaque semaine, nous demandons à un artiste des suggestions de lecture pour l'été. Voici celles du comédien James Hyndman, qui a passé juillet et une partie d'août à tourner. Sous la direction du cinéaste Denis Côté, l'acteur renoue en effet avec le grand écran en tenant le rôle principal dans Boris et Béatrice, dixième film du réalisateur québécois. Et ensuite? Ensuite, vacances à Trois-Pistoles en famille, en compagnie de son petit garçon de tout juste un an.

Une lecture récente qui vous a marqué?

Réparer les vivants de Maylis de Kerangal. Un tour de force saisissant - tant par le sujet que par la langue - rempli d'humanité.

Un souvenir de lecture d'été?

Je me souviens - pour reprendre la formule de Georges Perec - d'Enid Blyton et de sa série de romans du Club des cinq, que je dévorais, l'été, à 7 ou 8 ans... Ah, comme j'aurais vendu mon âme être le sixième de la bande!

Votre livre de chevet?

Par les temps qui courent: Entrer en amitié avec soi-même de Pema Chödrön (éditions Pocket), un livre dont je relis des passages avec bonheur, au coucher ou au lever, selon l'humeur...

Le livre le plus souvent donné en cadeau?

Tous les matins je me lève, de Jean-Paul Dubois. Une lecture exquise, drôlissime, joyeuse, spirituelle. Ça n'a l'air de rien: du grand art!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer