• Accueil > 
  • Arts > 
  • Livres 
  • > Kamel Daoud, lauréat du Prix des cinq continents de la Francophonie 

Kamel Daoud, lauréat du Prix des cinq continents de la Francophonie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Le Prix des cinq continents de la Francophonie 2014 a été attribué, à Paris, à l'écrivain et journaliste algérien Kamel Daoud pour son roman Meursault, contre-enquête, ont annoncé lundi les organisateurs.

Le prix sera remis au lauréat le 28 novembre à Dakar, dans le cadre du XVe Sommet de la Francophonie.

Le «Meursault» du titre est le personnage-narrateur de L'étranger, le roman d'Albert Camus paru en 1942 quand l'Algérie était une colonie française. Kamel Daoud s'intéresse au frère de l'Arabe tué par Meursault, devenu un vieillard qui soliloque dans un bar. Sa rage et sa frustration sont intactes, et le vieillard rend un nom à cette figure niée de la littérature: l'Arabe.

Le jury, présidé par le romancier français Jean-Marie Gustave Le Clézio, prix Nobel de littérature en 2008, a souhaité récompenser «un roman qui interroge nos aveuglements historiques toujours actuels et pose la question de la justice et de la prise en compte de l'altérité une fois apaisée la terreur coloniale», explique l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) dans un communiqué.

Né en 1970 à Mostaganem (300 km à l'ouest d'Alger), Kamel Daoud a suivi des études de lettres françaises après un bac en mathématiques. Il est journaliste au Quotidien d'Oran où il tient depuis douze ans la chronique la plus lue d'Algérie. Il est l'auteur de plusieurs récits dont certains ont été réunis dans le recueil Le Minotaure 504 (Sabine Wespieser éditeur, 2011) - initialement paru à Alger sous le titre La préface du nègre (Éditions Barzakh, 2008) et distingué par le Prix Mohammed Dib du meilleur recueil de nouvelles en 2008.

Meursault, contre-enquête, publié en Algérie par les Éditions Barzakh en 2013 et en France par Actes Sud en 2014, est le premier roman de Kamel Daoud.

Le lauréat 2013 du Prix des cinq continents de la Francophonie était Amal Sewtohul pour son roman Made in Mauritius (Gallimard).

Le Prix des cinq continents, créé par la Francophonie en 2001, permet de mettre en lumière des talents littéraires reflétant l'expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française sur les cinq continents et de les promouvoir sur la scène littéraire internationale.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer