Lectures d'été de Rafaële Germain

Rafaële Germain.... (Photo: Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Rafaële Germain.

Photo: Robert Skinner, La Presse

Dossiers >

Lectures d'été

Arts

Lectures d'été

Suggestions de lectures d'été proposées par différentes personnalités. »

La Presse

Chaque samedi de l'été, un auteur joue pour nous au libraire et nous fait des suggestions de lecture. L'unique contrainte: l'amour des livres et les vacances.

Rafaële Germain a publié au printemps son troisième roman, Volte-face et malaises, qui connaît un beau succès en librairie. Son premier roman, Soutien-gorge rose et veston noir, sera bientôt adapté au cinéma. Présentement en congé de maternité, elle collaborera à l'automne aux textes des Bobos, la nouvelle série de Télé-Québec mettant en vedette Marc Labrèche et Anne Dorval.

***

D'autres viesque la mienne

Emmanuel Carrère

J'aime beaucoup Emmanuel Carrère. J'aime la candeur délibérée de sa narration. J'aime la précision et la limpidité de sa plume. J'aime qu'il essaie très fort d'être exactement l'auteur qu'il rêve d'être. Dans D'autres vies que la mienne, il raconte deux évènements réels dont il a été témoin: la mort d'une petite fille et celle d'une jeune mère. C'est, comme beaucoup de livres qui parlent de mort, un vibrant hommage à la vie et à l'amour. Et c'est aussi le témoignage ému et émerveillé d'un cynique de carrière qui découvre le bonheur.»

Journal d'un corps

Daniel Pennac

Pendant un peu plus de 70 ans, le narrateur du Journal d'un corps a tenu, comme le titre de l'oeuvre l'indique, le journal de son corps. Soubresauts, tressaillements, frémissements, appétits, petits et grands bobos, orgasmes, douleurs exquises et cuisantes, défaillances, extases, tout y passe. C'est le journal d'un homme heureux. Un homme qui aime profondément sa famille, la littérature, le sexe, les autres et, au bout d'une longue vie, lui-même. Il se dégage de ses observations, toutes plus fines les unes que les autres, une tendresse qui a rarement sa place en littérature.»

The Golden Notebook

Doris Lessing

J'ai lu The Golden Notebook il y a quelques étés de cela. L'oeuvre monumentale et ambitieuse de Doris Lessing m'a emportée, m'a soulevée et m'a jetée par terre. Ce fut, pour moi, ce qui s'approche le plus d'un coup de poing littéraire. Ces cahiers fictifs, tenus par une femme brillante, moderne et rongée par l'introspection, sont un formidable voyage au coeur d'une âme engagée par tout ce qui l'entoure. Pour toute femme qui s'est déjà plus ou moins adroitement «cherchée», cette quête est un vrai baume.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer