8e Combat des livres: les gants sont jetés

Les concurrents du 8e Combat des livres animé... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Les concurrents du 8e Combat des livres animé par Christiane Charette: Me Anne-France Goldwater, Jici Lauzon, Patrick Lagacé, Geneviève Guérard et Djemila Benhabib.

Photo: André Pichette, La Presse

Il y avait déjà de l'électricité dans l'air hier, lors du lancement à Radio-Canada du 8e Combat des livres. Surtout lorsque la redoutable avocate Anne-France Goldwater a lancé: «Je fais la guerre depuis 30 ans, je promets du sang dans le champ de bataille!» sous le regard amusé de Patrick Lagacé, avec qui elle a eu une empoignade mémorable aux Francs-tireurs. On devine déjà qui seront les fortes têtes, mais il faut toujours se méfier de l'eau qui dort...

On annonçait donc les pugilistes du Combat 2011: le collègue Patrick Lagacé, qui défendra Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer de Dany Laferrière (VLB), ainsi que Me Goldwater, qui a choisi L'école des films de David Gilmour (Leméac). La danseuse devenue animatrice Geneviève Guérard a choisi L'homme blanc de Perrine Leblanc (Le Quartanier), Jici Lauzon a jeté son dévolu sur Mère-Solitude d'Émile Ollivier (Gallimard), tandis que l'auteure Djemila Benhabib défendra Le train pour Samarcande de Danielle Trussart (VLB).

Étonnamment, lorsqu'on les questionne un à un, on découvre que Djemilah Benhabib est crainte comme adversaire. «Un roman, on le défend avec son coeur, et Djemilah est un coeur sur patte», note Geneviève Guérard. «C'est une personne très éloquente, qui est elle-même auteure», renchérit Patrick Lagacé, qui n'est pas vraiment effrayé par Mme Goldwater. «Elle va se couler avec son agressivité!» Celle-ci dit ne craindre personne. «Tout le monde va arriver avec amour et passion, et il ne faut jamais craindre l'amour et la passion!» Même sentiment chez Jici Lauzon, parfaitement détendu à trois semaines du Combat. «Je n'ai pas peur, mais peut-être suis-je naïf...» Empoignades, stratégies et alliances sont à prévoir, comme toujours.

La littérature haïtienne sera encore à l'honneur cette année avec Émile Ollivier et Dany Laferrière - rappelons cependant que celui-ci a remporté le 7e Combat des livres avec L'énigme du retour, qui était défendu l'an dernier par Françoise David.

Le 8e Combat des livres aura lieu du 14 au 18 mars lors de la deuxième heure de Christiane Charette à la Première Chaîne. Nouveauté cette année: il y aura un clavardage en direct sur le site Radio-Canada.ca/combat, ainsi qu'un suivi sur Twitter (mot clé #combatcc).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer