Montréal en lumière: Lyon viendra fêter Montréal

L'Auberge du Pont de Collonges, vaisseau amiral du groupe Bocuse.... (PHOTO FOURNIE PAR L'OFFICE DU TOURISME DE LYON)

Agrandir

L'Auberge du Pont de Collonges, vaisseau amiral du groupe Bocuse. La ville de Lyon sera à l'honneur lors du 18e festival Montréal en lumière.

PHOTO FOURNIE PAR L'OFFICE DU TOURISME DE LYON

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Festival Montréal en lumière

Arts

Festival Montréal en lumière

Consultez notre dossier complet sur le Festival Montréal en lumière 2011. »

Lyon est une ville dont la tradition gastronomique est très ancrée, avec ses cochonnailles, ses quenelles et ses fromages. Montréal en lumière nous plongera au coeur de ces richesses en recevant, entre autres, Jérôme Bocuse (fils du grand Paul, 90 ans) et le chef exécutif du groupe Bocuse, Christophe Muller.

Les 12 autres chefs lyonnais invités proviennent de tables gastronomiques et de quelques bistronomiques de la ville aux 4200 restaurants. Certes, il y a quelques jeunes chefs qui osent aujourd'hui transgresser les codes, comme Mathieu Rostaing (Café Sillon) et Tabata Bonardi (Les Apothicaires), mais ceux-ci ne seront pas à Montréal en février.

La programmation gourmande de ce 18e Montréal en lumière est beaucoup trop vaste pour que nous la détaillions en quelques lignes, avec tous ses repas à quatre mains, ses animations et autres dégustations. Voici quelques grandes lignes démystifiées.

Qui sont Jérôme Bocuse et Christophe Muller?

Jérôme est le fils du «pape de la cuisine française», Paul Bocuse. Il a fait ses études au Culinary Institute of America et fait carrière aux États-Unis, principalement. Tout récemment, l'héritier de 47 ans a repris le holding de brasseries et de restaurants de son père ainsi que la présidence des Bocuse d'or. Christophe Muller est pour sa part le chef exécutif du groupe. On l'associe à l'Auberge du Pont de Collonges, vaisseau amiral du groupe piloté par une belle bande de Meilleurs ouvriers de France. Les deux hommes sont coprésidents d'honneur du volet gastronomique de ce 18e Montréal en lumière.

Qu'est-ce qu'un bouchon lyonnais?

C'est dans ces bistros sans prétention que l'on sert la cuisine traditionnelle lyonnaise : rosette, boudin, pâté en croûte, écrevisses, volailles, etc. Pour la durée du festival, le restaurant Le Balmoral sera transformé en bouchon, sur les bons conseils de Joseph Viola, chef des trois adresses Daniel & Denise à Lyon et président de l'association Les Bouchons lyonnais.

Quelle région vinicole est à l'honneur en 2017?

Tout juste au nord de Lyon s'étend la région du Beaujolais, avec ses 12 appellations pour tous les goûts ! Le bouchon du Balmoral servira des Morgon, Brouilly et Fleurie en exclusivité, du 23 février au 11 mars. Les bistros SAQ réserveront également une place au Beaujolais sur leur carte. Nous serviront-ils le beaujolais «banane» de Georges Duboeuf ou les élégants Morgon de Marcel Lapierre? Le mystère reste entier.

Qu'est-ce que le Réseau délice?

En plus de la quinzaine de chefs lyonnais, Montréal en lumière recevra 15 chefs du réseau Délice. Celui-ci regroupe 22 villes gourmandes, dont la nôtre. Des chefs de Birmingham, Bordeaux, Bruxelles, Helsinki, Puebla et Turin, entre autres, cuisineront dans des restaurants comme EVOO, Richmond, La Chronique, Le Mousso, É.A.T., Graziella, etc.

________________________________________________________________________________

Montréal en lumière se tient du 23 février au 11 mars 2017.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer