Quatre découvertes à faire à Montréal en lumière

Jesse Mac Cormack... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Jesse Mac Cormack

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Festival Montréal en lumière

Arts

Festival Montréal en lumière

Consultez notre dossier complet sur le Festival Montréal en lumière 2011. »

Montréal en lumière propose un riche volet musical cette année. Voici quatre spectacles d'artistes à découvrir.

Jesse Mac Cormack

À l'Astral le 19 février, 20h

Jesse Mac Cormack faisait partie de nos nouveaux visages à suivre en 2016. Avant de retourner donner des spectacles en Europe, il se produit demain soir en plateau double avec le tout aussi talentueux Elliot Maginot. Musicien et réalisateur prolifique, Jesse Mac Cormack a deux EP à son actif. On attend la suite avec Secret City Records (le label de Patrick Watson), mais, pour découvrir son folk brut, minimaliste et enivrant, il n'y a rien de mieux que l'intimité de l'Astral. Pour vous en convaincre, voyez le tout nouveau clip de sa chanson After The Glow, réalisé par Frédéric Bérubé.

AaRON

Au Métropolis le 20 février, 20h

L'acteur John Malkovich narre l'ouverture du clip du duo français AaRON pour sa chanson Blouson noir. Simon Buret et Olivier Coursier, à qui l'on doit le tube U Turn (Lili), ont lancé en septembre dernier un troisième album envoûtant qui a pour titre We Cut The Night. La synth-pop sombre et new-wave de AaRON va de pair avec la musique électronique de KROY, qui assure la première partie du tandem. Il s'agit du nom de scène de Camille Poliquin, la moitié de Milk & Bone.

Will Driving West

Au Gesù le 24 février, 20h

Groupe montréalais autodidacte dont les membres récoltent les fruits de leur labeur, Will Driving West a lancé il y a un an un troisième album, Fly, vendu - merci au web - à quelque 10 000 exemplaires dans 66 pays. Le quatuor a composé plusieurs chansons qui ont été entendues dans des séries télé ou des publicités. La bande du couple David Ratté et Andréa Bélanger a tout pour plaire, notamment au public de City and Colour... avec du violoncelle en prime. Autre bonus sur la scène du Gesù: c'est Joe Grass, guitariste émérite de Patrick Watson, qui assure la première partie du concert.

Calum Graham

À l'Astral le 26 février, 20h

En plus d'être un virtuose canadien de la guitare classique, Calum Graham s'avère un auteur-compositeur au groove émotif, au talent immortel et au charme australien. Calum Graham a impressionné le public qui l'a vu au Festival de jazz l'été dernier. Avant de le découvrir sur scène, écoutez son EP Burning Up. Le musicien albertain n'a que 23 ans et il se trouve sans aucun doute au tout début d'une grande carrière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer