L'île O: eau plaisir

Le spectacle L'île O se déroule dans un... (Photo: Alain Décarie, collaboration spéciale)

Agrandir

Le spectacle L'île O se déroule dans un bassin d'eau dans lequel un voltigeur-équilibriste et un porteur-violoncelliste s'entraident comme ils peuvent afin de donner un concert aquatique.

Photo: Alain Décarie, collaboration spéciale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mario Cloutier

Ils ont peut-être perdu au foot, mais au cirque, les Français sont champions. La troisième prestation française à Montréal complètement cirque, L'île O, permet aux Hexagonaux de marquer un tour du chapeau.

Après Acrobates et Six pieds sur terre des compagnies Le Monfort et Lapsus, la domination française s'est poursuivie à Montréal complètement cirque avec le spectacle de la mini-troupe Barosolo, composée de Mathieu Levavasseur et de William Valet.

Leur spectacle L'île O a beau être une version écourtée de 40 minutes du spectacle O temps d'O, il constitue une véritable partie de plaisir. Il suffit de laisser parler son coeur d'enfant ou d'en amener deux ou trois avec soi, et la magie opère.

Ce court spectacle, qui se déroule dans un bassin d'eau, fait si bien crier de joie les bambins qu'il faudrait avoir un coeur de pierre pour résister à la vague. Le spectacle se transporte dès le départ dans la salle, tant ces deux clowns sont attachants.

Le voltigeur-équilibriste a une peur panique de l'eau, pendant que le porteur-violoncelliste s'y complaît. Solidaires, ils s'entraident comme ils peuvent afin de donner leur concert aquatique.

Comme on l'imagine, toute une série d'acrobaties sera nécessaire pour y arriver, dont un numéro au mât chinois des plus impressionnants.

Mathieu Levavasseur démontre une force remarquable pendant de longues minutes hors de l'eau et sous l'eau. William Valet est son parfait complice, condescendant et un brin égoïste, qui finira bien aussi par se mouiller et y prendre plaisir.

Comme poissons dans leur petit aquarium sur la scène de la Maison Théâtre, les deux artistes font montre d'agilité et d'invention, offrant un spectacle très fluide (sans jeu de mots) avec quelques moments de pure poésie. Plongez!

_______________________________________________________________________________

L'île O est présenté à la Maison Théâtre jusqu'au 13 juillet.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer