Sugar Sammy: You're gonna rire... pour la dernière fois

Sugar Sammy présentera du matériel qu'il a écrit... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

Sugar Sammy présentera du matériel qu'il a écrit en prévision de son spectacle français lors de l'All-Star Comedy Club France 2016, au Zoofest.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Juste pour rire
Juste pour rire

Nos articles sur le Festival Juste pour rire. »

Depuis quatre ans, Sugar Sammy rassemble les deux solitudes à Montréal avec You're gonna rire et sillonne les routes du Québec avec son spectacle francophone En français SVP! L'humoriste tournera la page sur cette aventure en offrant un ultime spectacle (gratuit) sur la place des Festivals le 28 juillet avant de partir s'installer en France. Sugar Sammy a donné rendez-vous à La Presse à l'école secondaire montréalaise La Voie, là où tout a commencé.

Assis dans l'auditorium de l'école secondaire La Voie, Sugar Sammy a l'air songeur: c'est sur la scène qui se trouve juste devant lui qu'il a pris goût aux applaudissements des spectateurs. «C'est là que j'ai eu confiance de monter sur scène pour la première fois. J'ai fait tout mon secondaire ici et participé à tous les talent shows. Je pense que c'est là que tout a commencé», lance-t-il, nostalgique.

Quand La Presse a demandé à l'humoriste de choisir un endroit significatif pour lui afin de faire le bilan de sa première tournée, il a choisi sans hésiter le quartier où il a grandi: Côte-des-Neiges. Un lieu aussi important dans sa vie personnelle que dans sa carrière.

«Je suis né à l'Hôpital général juif et j'ai grandi sur [le boulevard] Édouard-Montpetit, puis sur [l'avenue] Saint-Kevin. Ce côté multiculturel et multilingue se sent vraiment dans mon travail. Je n'ai jamais eu peur de m'intéresser à une personne différente de moi. Ça fait partie de ma croissance personnelle. J'ai toujours aimé apprendre les coutumes et les cultures des autres. Je crois que c'est ce qui m'a permis d'exporter mon humour», estime Sugar Sammy.

«Tu ne peux pas parler d'une culture sans t'en imprégner, t'y noyer. Ça évite d'en parler superficiellement.»

Il y a un peu plus de quatre ans, l'idée d'un spectacle bilingue s'est naturellement imposée à lui malgré les réticences de nombreuses personnes dans le milieu de l'humour.

«Beaucoup de gens trouvaient ça fou. On me disait: "Qui va aller voir un spectacle dans les deux langues? Tu ne feras pas plus de deux ou trois représentations." Pour moi, ce n'était pas seulement un show bilingue. C'était un spectacle différent en termes de contenu et de structure. Le fait que je montre une autre partie de la culture québécoise, jusqu'ici souvent passée sous silence, dérangeait pas mal de monde», explique-t-il.

Sortir de Montréal

Alors que You're gonna rire est présenté à Montréal, Sugar Sammy décide de partir en tournée avec En français SVP!, un spectacle 100 % francophone.

«Je me souviens d'avoir croisé une personne à l'époque qui m'avait dit que ça ne marcherait jamais en région, que les gens ne comprendraient pas parce que le contenu était trop montréalais», se rappelle l'humoriste.

«J'ai découvert que les régions voulaient voir autre chose. Les gens m'ont même dit qu'ils avaient découvert une partie du Québec qu'ils ne connaissaient pas.»

Malgré quelques incidents isolés, comme des menaces de mort qu'il a reçues à Sherbrooke, l'humoriste garde un souvenir impérissable de son expérience.

«La majorité des gens que j'ai rencontrés ont été incroyables. Tu ne peux pas laisser les actions d'une minorité affecter ta vision d'une population en général. Et c'est bon pour toutes les cultures, partout dans le monde», lance-t-il.

Après avoir écoulé 372 000 billets au Québec pour ses deux spectacles, Sugar Sammy tirera sa révérence pour les trois prochaines années après le spectacle gratuit qu'il donnera sur la place des Festivals le 28 juillet.

Prochaine étape

«C'est le temps de passer à autre chose, mais je suis déjà nostalgique. C'est un peu comme graduer de l'école secondaire. Mais c'est très excitant de commencer quelque chose de nouveau!», précise l'humoriste, qui animera dans le cadre de Zoofest l'All-Star Comedy Club France 2016. Un spectacle où il présentera du matériel qu'il a écrit pour la France, mais surtout ses coups de coeur parmi les humoristes français de la relève, comme Noman Hosni, Adrien Arnou et Wary Nichen.

Sugar Sammy s'installera à Paris à la fin du mois d'août afin d'y présenter, dès le début de 2017, un spectacle original dans une grande salle de la capitale française.

«J'adore le fait que personne ne me reconnaisse en France. J'écris beaucoup. J'observe les gens librement. Ça me permet de bien cerner les différences entre l'Amérique du Nord et la France, sujet que j'aborde beaucoup dans l'heure que je présente actuellement au Point virgule.»

Une aventure qui le retiendra de l'autre côté de l'Atlantique pour les prochaines années, mais qui lui permettra de revenir plus tard au Québec avec un nouveau spectacle.

«Je veux me renouveler avant de revenir. J'ai envie de faire autre chose qui va m'exciter artistiquement. Je reviendrai quand mon second spectacle sera meilleur que le premier. En attendant, je peux partir, mon travail est fait ici: les libéraux sont au pouvoir au provincial comme au fédéral», conclut Sugar Sammy à la blague.

______________________________________________________________________________

You're gonna rire, sur la place des Festivals le 28 juillet, dans le cadre de Juste pour rire; l'All-Star Comedy Club France 2016 animé par Sugar Sammy, les 14, 15 et 16 juillet au Théâtre Sainte-Catherine et les 22 et 23 juillet à l'Olympia de Montréal, dans le cadre de Zoofest

«291 

Nombre de représentations  de la tournée En français SVP !, qui a visité 56 villes»


Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer