Bet.e and Stef: retour à la création

Depuis son retour avec Remix Deluxe, Bet.e and... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

Depuis son retour avec Remix Deluxe, Bet.e and Stef a donné plus d'une soixantaine de spectacles et est, pour ainsi dire, en tournée perpétuelle.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Nouvelles et entrevues
Nouvelles et entrevues

Nos articles sur le Festival de jazz de Montréal. »

Caroline Rodgers

Collaboration spéciale

La Presse

Après une longue pause, Bet.e and Stef s'est reformé en 2012, soulignant son retour par un album de remixes et des concerts. Au printemps, il a enfin lancé un nouvel album de chansons originales intitulé Seeds. Le duo est en concert ce soir au Festival international de jazz de Montréal.

« Seeds, c'est un retour à la création, explique Bet.e. Après notre pause, on a senti qu'on avait mûri et qu'on était prêts à reprendre le collier après être allés chercher plus de bagage musical et avoir travaillé chacun de notre côté. On a recommencé tranquillement avec notre album précédent, Remix Deluxe, pour préparer le terrain à notre retour avec des chansons originales. C'est en donnant des spectacles et en renouant avec nos fans que les idées de nouvelles chansons nous sont venues. »

Depuis son retour avec Remix Deluxe, le tandem a donné plus d'une soixantaine de spectacles et est, pour ainsi dire, en tournée perpétuelle.

« Quand on arrive dans la quarantaine, l'heure est aux bilans, et on trouve que tout le travail qu'on a fait depuis 20 ans n'a pas été en vain, dit Stef. Des gens viennent nous dire que notre musique les a aidés à passer à travers un cancer ou une séparation. Ça nous donne l'énergie pour continuer. » 

LE SUCCÈS ET SES CONSÉQUENCES

Au début des années 2000, Bet.e and Stef a connu énormément de succès avec son album Day By Day, certifié platine. Avec le succès sont venus les obligations et l'épuisement qui leur ont donné envie d'arrêter. Mais depuis leur retour, les musiciens sont plus que jamais en contrôle de leur vie artistique et professionnelle.

« On gère maintenant toute notre entreprise à deux et on fait tout nous-mêmes, dit Stef. Les progrès technologiques nous facilitent vraiment la vie. Ce qui est le plus difficile dans une entreprise, c'est la lourdeur des tâches administratives. Nous avions, à l'époque, 16 employés à gérer. Quand il faut que tu gères tout ça, quand trouves-tu le temps de faire de la musique ? »

Bet.e and Stef ont toujours été propriétaires de leur étiquette de disque, mais leurs albums sont distribués par Universal. « On aime être maîtres de notre destinée », dit Bet.e.

ÉVOLUTION

Durant cette longue pause, ils ont fait des albums en solo, travaillé avec d'autres musiciens et acquis de nouvelles connaissances. Sur le plan musical, cela s'entend.

« Notre son a évolué, dit Bet.e. Il y a encore des repères Bet.e and Stef : l'esthétique, les harmonies vocales, la guitare acoustique, les rythmes latins. Mais on a ajouté à cela ce qu'on est devenu et ce qu'on aime. On écoute aussi du dub, du reggae, de l'électro, un peu de soul. On aime ces musiques et on les écoute, alors ça s'est retrouvé sur l'album. »

Vocalement, la chanteuse est aujourd'hui capable d'en faire plus.

« J'ai pris des cours de chant et j'ai travaillé ma voix, explique Bet.e. Auparavant, je n'avais pas de technique vocale et je me demandais toujours : "Est-ce que ma voix va être bonne aujourd'hui ou non ?" Maintenant, j'ai une technique que je n'avais pas, un contrôle, une précision, une justesse. J'ai plus d'aigus et plus de graves. Il y a une grande différence. »

Leurs fans sont au rendez-vous, disent les deux artistes.

« Cet auditoire que nous avons bâti pendant des années, on ne l'a pas perdu. On ne repart pas à zéro. L'amour du public, on l'a encore. Même que leurs enfants viennent à nos spectacles. Des jeunes de 20 ans viennent nous dire qu'ils ont grandi avec notre musique. Ça fait un choc sur le coup, mais on s'est habitués et on trouve ça formidable. »

Sur la Scène Rio Tinto Alcan, ce soir, 20 h et 22 h, dans le cadre du FIJM.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer