2013-06-30 16:30:00.000

Dave Douglas Quintet: un répertoire inspiré par Wayne

Le Dave Douglas Quintet rendait hommage à Wayne Shorter... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Le Dave Douglas Quintet rendait hommage à Wayne Shorter au Théâtre Maisonneuve.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Alain Brunet
La Presse

À la suite de la prestation impressionniste signée ACS, l'applaudissomètre a monté d'un cran. La présence de l'époustouflante contrebassiste Linda Oh (style très différent de Miss Spalding) n'a certes pas nui à ce flux de testostérone sur scène : plus de volume, plus de puissance, plus de sueur, plus d'impétuosité et, par voie de conséquence, plus de ferveur dans la salle.

Pour Wayne Shorter, le quintette du trompettiste visionnaire Dave Douglas a choisi de jouer dans le tapis des oeuvres originales inspirées (pas toujours directement, force était d'observer) par le jubilaire et (très bientôt) octogénaire.

Entre autres au programme, Sound Print, Sprints, Weatherman, Ups and Downs... titres évocateurs indeed!

L'ensemble de Douglas pouvait d'ailleurs compter sur le tenorman Joe Lovano, particulièrement  déchaîné samedi, sans compter le toujours brillant Joey Baron à la batterie, ainsi que sur le soutien harmonique impeccable du pianiste Lawrence Fields.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer