Lollapalooza Paris a attiré plus de 100 000 participants

Avec plus de 100 000 festivaliers au rendez-vous, la première édition... (PHOTO AFP)

Agrandir

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nicolas Pratviel
Agence France-Presse
Paris

Avec plus de 100 000 festivaliers au rendez-vous, la première édition parisienne de Lollapalooza, ce festival itinérant américain vieux de 26 ans qui s'exporte depuis quelques années à travers le monde, est un pari réussi.

L'objectif espéré de 120 000 personnes sur deux jours devrait être atteint dimanche soir, avec une affiche encore plus attractive que la veille, avec les Red Hot Chili Peppers, Pixies, DJ Snake ou encore IAM.

En fin d'après-midi, avant de connaître le chiffre officiel de l'affluence, la satisfaction prédominait chez les organisateurs. Ils veulent faire de Lollapalooza un rendez-vous annuel et pérenne à Paris.

Au vu du succès de cette première édition, une deuxième suivra l'an prochain. Et ce malgré la pique lancée samedi par l'ancien ministre français de la Culture Jack Lang, qui a déploré «l'invasion de multinationales américaines sur la vie musicale française».

«La prise de pouvoir par ces groupes risque de tuer la diversité, de mettre en péril les festivals indépendants, de favoriser une inflation destructrice des prix», a encore estimé celui qui a instauré en France la Fête de la musique en 1982.

Le Lollapalooza est détenu par l'un des plus gros promoteurs de spectacles du monde, Live Nation. Créé en 1991 par Perry Farrell, leader du groupe de rock alternatif américain Jane's Addiction, Lollapalooza est devenu en deux décennies et un parcours en montagnes russes l'un des festivals itinérants les plus attractifs de la planète.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer