Festival les coups de théâtre: du théâtre pour tous les âges

Comment j'ai appris à parler aux oiseaux (dès... (Photo Caroline Hayeur, fournie par Les Coups de Théâtre)

Agrandir

Comment j'ai appris à parler aux oiseaux (dès 5 ans)

Photo Caroline Hayeur, fournie par Les Coups de Théâtre

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josée Lapointe

Le festival Les coups de théâtre, qui est entièrement consacré au théâtre jeunesse, sera présenté jusqu'au 20 novembre dans plusieurs salles montréalaises. Regard sur une programmation riche.

Le coup de foudre de D.Kimm

La performeuse D.Kimm ajoute une corde à son arc avec son premier spectacle jeunesse. Comment j'ai appris à parler aux oiseaux, qui s'adresse aux enfants de 5 ans et plus, est un solo «fantaisiste, poétique, drôle, mais avec des moments émouvants», explique la principale intéressée.

Le personnage qu'elle a créé et qu'elle interprète, Mademoiselle Mouche, préfère communiquer avec les oiseaux qu'avec les humains. «Elle est déchirée entre le désir de dire la vérité et la peur de faire de la peine. Je crois que c'est un sujet qui parle aux enfants. Je voulais aussi amener l'idée qu'on peut faire son chemin comme on est.»

La scénographie comprend autant des projections de gravures d'oiseaux de Buffon qu'un robot récalcitrant.

D.Kimm a maintenant la passion du théâtre jeunesse. «J'ai eu un vrai coup de foudre. Je suis rendue vieille, mais j'ai le sentiment que dans ce monde décourageant qui parfois me fait pleurer, travailler pour les enfants, c'est ça qui vaut la peine.»

Belgique

Deux productions viennent de Belgique, dont le spectacle d'ouverture, qui sera présenté ce soir à l'Usine C. Slumberland (dès 6 ans), de la Zonzo Compagnie, est un «voyage filmique et musical dans le monde de la nuit». De son côté, la compagnie Karyatides propose une interprétation bien personnelle des Misérables de Victor Hugo (dès 10 ans), en reprenant les grands thèmes de ce classique de la littérature. Les deux oeuvres sont présentées en première nord-américaine.

Ça (dès 3 ans)... (Image fournie par Les Coups de Théâtre) - image 2.0

Agrandir

Ça (dès 3 ans)

Image fournie par Les Coups de Théâtre

Tout-petits

La compagnie Le théâtre de Quartier (Les petits orteils, Glouglou) continue son exploration de la petite enfance avec Ça! (dès 3 ans), collage de brèves histoires créées à partir d'objets du quotidien des enfants. Pour sa part, le toujours allumé Simon Boulerice propose Edgar Paillettes (dès 6 ans), une adaptation de son propre roman qui avait remporté le Prix des libraires jeunesse en 2014. Aussi pour les plus petits, Des pieds et des mains (dès 6 ans), une «réflexion fantaisiste sur la complexité et la diversité de la vie».

Adolescents

Trois pièces s'adressent spécifiquement aux ados. Du Québec, Jusqu'au sang ou presque raconte, sur le ton du «conte de fées déjanté», les préjugés qu'entretient Mathias, 16 ans, envers sa belle-mère. De France, Deux mots! est un monologue dans lequel une jeune fille «déballe son sac», littéralement, devant le public. Du Québec aussi, Jouez monsieur Molière, de Jean-Rock Gaudreault, est une rencontre imaginaire entre Molière en fin de carrière et le fils du Roi-Soleil.

Coproductions

Parmi les coproductions qui seront présentées pendant le festival, la troupe québécoise du Dynamo Théâtre, spécialisée dans le théâtre de mouvements, propose Immigrant de l'intérieur (dès 8 ans), en collaboration avec les Portugais du Teatro O Bando. Ce spectacle solo met en vedette Yves Simard, accompagné d'un musicien. Créée par des compagnies de Montréal et d'Ottawa, Et voilà encore un beau dimanche de passé! (dès 8 ans), est une réflexion sur le métier d'acteur avec entre autres Joël da Silva.

Norvège

De la visite rare quand même: une troupe de théâtre norvégienne, Sagliocco Ensemble, vient présenter Scène Art! (8 ans et plus). Une pièce solo dans laquelle la protagoniste crée une pièce de théâtre en suivant les instructions sur l'internet, grâce au site «Réalise ton spectacle en 45 minutes». Alléchant.

Événements spéciaux

Les coups de théâtre, ce sont aussi des activités gratuites qui proposent une réflexion autour du théâtre jeunesse. La revue Jeu organise «Vous avez dit critique», qui s'intéresse à... la critique, et le psychopédagogue belge Émile Lansman animera «École, culture et politique: l'urgence des retrouvailles», où il parlera de la « formation citoyenne dans une approche éducative globale». Aussi: une lecture publique de la nouvelle pièce de Sarah Berthiaume, Antioche, orchestrée par Martin Faucher.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer