La Belgique à l'honneur au Festival international d'Athènes

Jan Fabre... (PHOTO STEFAN VAN FLETEREN, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Jan Fabre

PHOTO STEFAN VAN FLETEREN, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Athènes

Artistes, metteurs en scène, oeuvres belges seront au coeur cet été du Festival d'Athènes et d'Epidaure, a annoncé mardi son nouveau curateur, le chorégraphe et plasticien belge Jan Fabre.

«J'ai choisi la Belgique car j'y suis né et j'y ai grandi, c'est ce que je connais le mieux» a-t-il déclaré à Athènes devant la presse, un mois et demi après sa nomination par le ministère grec de la Culture.

Cette décision a été prise avant les attaques terroristes perpétrées à Bruxelles, qui ont fait 35 morts et plus de 300 blessés il y a une semaine, mais l'artiste a concédé que les évènements «ont renforcé» sa décision.

«La Belgique est un pays multiculturel. On y écrit, chante et performe en trois langues et les gens ont des racines complètement différentes. Un quart de la population n'est pas d'origine belge, c'est la société d'aujourd'hui et il faut l'envisager et regarder le futur ensemble» a-t-il ajouté.

Le ministre grec de la Culture, Aristidis Baltas, qui assistait à la conférence de presse, a estimé qu'il était important que «la Grèce puisse apprendre l'histoire d'autres sociétés européennes» et qu'en pleines récession économique et crise migratoire, «le travail des artistes et leurs créations étaient essentiels».

Jan Fabre sera le principal curateur du festival pendant les quatre années à venir. S'il a principalement fait appel à des artistes belges pour l'édition 2016, son but est aussi de révéler, sur le long terme, de jeunes artistes grecs. Des ateliers seront notamment organisés avec des jeunes artistes pendant toute la durée du Festival.

Le chorégraphe et plasticien anversois, qui fête cette année les 30 ans de sa compagnie Troubleyn est connu pour son art de la provocation, mêlant danse, performance, musique et arts visuels dans une débauche de corps.

Le Festival International d'Athènes et d'Epidaure, dont le programme complet reste à dévoiler, aura lieu de juin à mi-août 2016, principalement dans le théâtre antique d'Epidaure, dans le Péloponnèse, où des pièces de théâtre, concerts, lectures et autres performances artistiques se succéderont.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer