M pour Montréal: savoir attirer l'attention

Allie... (Photo: fournie par M pour Montréal)

Agrandir

Allie

Photo: fournie par M pour Montréal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le neuvième M pour Montréal présentera 150 artistes montréalais, québécois, torontois, canadiens. D'expressions anglaise, française, franglaise, ces groupes et chanteurs se produiront ainsi dans une vingtaine de salles, leur mission première étant d'attirer l'attention de professionnels venus de l'étranger. Mais encore? Les Lisa LeBlanc, Elephant Stone, Fanny Bloom, Dead Obies, The Posterz et autres Secret Sun auront aussi l'occasion de communier avec leur vrai public.

Rappelons que M est une organisation indépendante dont l'objet est de faciliter le décollage d'artistes d'ici hors de nos frontières. Hormis sa présentation automnale, M organise plusieurs vitrines promotionnelles hors du Québec: South by Southwest (Austin), Canadian Music Week et North by Northeast (Toronto), The Great Escape (Brighton), CMJ Music Marathon (New York), Iceland Airwaves (Reykjavik), Le Festival Les Inrocks (Paris), mais aussi Mini-m, Mini-m sur la route et M ton Quartier (au Québec).

«Pour les artistes et les entreprises qui les accompagnent, M est une machine de guerre! Nous attirons plus de 200 délégués issus de 15 pays. En retombées d'affaires et développement de carrière, Half Moon Run, Seoul, Of Monsters and Men, Mac de Marco, The Barr Brothers et tant d'autres ont largement bénéficié de notre plateforme», souligne fièrement Sébastien Nasra, qui a fondé M pour Montréal en 2006, en plus de diriger Avalanches Productions l'année durant.

«En plus d'être reconnu par la profession à l'échelle internationale, renchérit-il, M s'affirme désormais comme un événement local pour le public: cette fois, nous comptons attirer 15 000 spectateurs. Ainsi, M est devenu le dernier festival important du calendrier montréalais. Pour notre neuvième année, nous avons le sentiment d'être arrivés à bon port! C'est de bon augure pour notre dixième anniversaire en 2015, qui sera une année charnière pour M.»

_____________________________________________________________________________

Le festival M pour Montréal se déroule du 19 au 22 novembre. Info: mpourmontreal.com

Le groupe Operators... (Photo: fournie par M pour Montréal) - image 2.0

Agrandir

Le groupe Operators

Photo: fournie par M pour Montréal

Six suggestions du programmateur

ALLIE

21 novembre, Casa Del Popolo

Surtout pour sa chanson Cross My Mind, la Torontoise Allie rappelle Lauryn Hill à Mikey Bernard. «Son look est aussi comparable! Donné tout récemment, son premier show à New York a très bien marché, explique Mikey Bernard, directeur de la programmation. Ce sera son premier à Montréal. Nous sommes chanceux de découvrir cette excellente chanteuse néo-soul/R&B. Nous croyons que ses prestations à M devraient contribuer à la lancer sur la scène internationale.»

BADBADNOTGOOD

21 novembre, SAT

Diplômés du Humber College de Toronto, BADBADNOTGOOD est constitué de Matthew Tavares, claviers, Chester Hansen, basse, et Alexander Sowinski, batterie. Ces musiciens ont reçu une formation jazzistique de haut niveau, mais nourrissent également une grande passion pour l'électro et le hip-hop. Ils ont d'ores et déjà collaboré à des productions d'envergure: Tyler, The Creator, Frank Ocean, Danny Brown ou même Ghostface Killah (Wu-Tang Clan).

HEAT

20 novembre, Café Cléopâtre; 22 novembre, La Vitrola

Garage pop, grunge, rock & roll. La bonne vieille formule guitare-basse-batterie, l'irrévérence typique du rock, le phrasé indolent, l'usage circonspect de la distorsion, les accroches au détour, les riffs qui s'impriment dans les hémisphères. Hitmakers, les mecs? Il y a lieu de le croire. Ce groupe inconnu se réclame du rock, de Jesus & Mary Chain, Echo & The Bunnymen, The Strokes... On peut ajouter les Stooges, le Velvet ou Television, tant qu'à y être. Voilà certes un band candidat au départ canon!

LYDIA AINSWORTH

19 novembre, Sala Rossa

Lydia Ainsworth vit à Toronto, mais a étudié à Montréal et à New York. Sa voix est puissante, son timbre est singulier, on la reconnaît dès la première mesure. Ses mélodies traversent les couches atmosphériques avec une aisance élégante. Portée par un véhicule dream-pop, synth pop, aussi encline au minimalisme américain, au traitement électronique et aux fastes arrangements, cette chanteuse préfère visiblement les chansons aériennes.

OPERATORS

19 novembre, Casa del Popolo21 novembre, Sala Rossa

Ex-membre des formations Wolf Parade, Handsome Fürs et Divine Fits, Dan Boekckner vit désormais à San Jose, en Californie, mais revient régulièrement à Montréal, où il a longtemps résidé. Le chanteur, musicien et compositeur mène désormais les destinées du groupe Operators, dont le discours décapant se promène entre électro-pop, électro-rock et synth-punk. Mature, anguleux, à prendre au sérieux, sans pincettes!

THE MUSCADETTES

20 novembre, Café Cléopâtre; 22 novembre, Quai des Brumes

Il s'en passe des affaires dans le garage pop des Muscadettes. On y bidouille un engin des années 90, qui prend régulièrement la route et que mène à fond de train une paire de frangines pour le moins spectaculaires. Jumelles natives de Californie et transplantées à Montréal où elles ont grandi, Kathleen chante et joue de la basse, Chantal chante et joue de la guitare. Devinez laquelle est l'épouse de Thomas Augustin, claviériste de Malajube! Les jumelles ont d'ores et déjà joué à New York. Buzz imminent.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer