Juste pour rire 2014: un menu classique et populaire

L'animateur Guy Jodoin s'est prêté au jeu de... (Photo Philippe Manning, Collaboration spéciale)

Agrandir

L'animateur Guy Jodoin s'est prêté au jeu de Dieu Merci! lors d'un spectacle en 2012. Le concept sera présenté à nouveau l'été prochain à la salle Pierre-Mercure. La liste des acteurs n'a pas été confirmé.

Photo Philippe Manning, Collaboration spéciale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Juste pour rire
Juste pour rire

Nos articles sur le Festival Juste pour rire. »

À peine trois mois et demi après la fin du dernier festival Juste pour rire, on connaît déjà les grandes lignes de la 32e présentation de juillet 2014, dont la programmation sera à la fois contemporaine, classique et populaire.

Six galas sous le thème des Têtes de Turc des Québécois sont en préparation. La comédie musicale Sister Act sera mise en scène par Denise Filiatrault, avec Normand Brathwaite, au Théâtre St-Denis. La pièce de théâtre Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand, avec Patrice Robitaille dans le rôle principal, sera mise en scène au TNM par Serge Denoncourt. Enfin, les perruques et les costumes d'Éric Bernier et de Serge Postigo seront de retour dans la pièce culte Le mystère d'Irma Vep.

Les galas Têtes de Turc présentés à la Place des Arts s'amorceront les 12 et 13 juillet avec Les épais, un spectacle animé, pour une 11e année consécutive, par Laurent Paquin. 

«J'ai l'impression qu'en humour, on parle toujours des épais, a plaisanté hier Laurent Paquin, lors de la conférence de presse annonçant la programmation. On est tous l'épais de quelqu'un. Alors dans ce spectacle, on essaiera de faire la distinction entre les épais et les cabochons, les idiots, les niaiseux et les morons!»

Le 14 juillet, ce sont André-Philippe Gagnon et Pierre Verville - pour une première animation de gala - qui orchestreront celui consacré aux «politiciens». 

Puis, les 15 et 16 juillet, Mike Ward passera «les Anglos» à la moulinette avec ses invités. «Aujourd'hui, c'est un bon temps pour être anglophone au Québec, a dit Mike Ward. Je vais parler de ma vie en tant qu'anglophone au Québec et on va essayer de briser les clichés. Comme, par exemple, Toronto qui serait une ville plate. Leur maire fume du crack. Y a quand même du monde sur le party là-bas!»

François Bellefeuille animera le 17 juillet son premier gala Juste pour rire, un spectacle qui parlera des «rejets» de la société. Les gens qui sont supposément trop petits ou trop gros par rapport à la norme et qui font rire d'eux. L'humoriste, qui lancera son premier solo en février à Montréal, a raconté qu'à 16 ans, il avait lui aussi tout du «rejet». Comme quoi!

Maxim Martin et l'animatrice Anaïs Favron épuiseront ensemble le thème du «sexe opposé» et de la fameuse guerre des sexes lors d'un gala, le 18 juillet. Enfin, Charles Lafortune, pour une première incursion en tant qu'animateur d'un gala JPR, se paiera la tête des «vedettes», les 19 et 20 juillet.

Un gala Hommage animé par Stéphan Bureau sera annoncé prochainement, a précisé Christian Viau, directeur des galas Juste pour rire. Enfin, L'Événement JMP de Jean-Marc Parent reviendra pour la septième fois sous le thème «on croit à n'importe quoi», avec des anecdotes de JMP, des invités et un accompagnement musical signé Nadja et Éric Massicotte.

Quatre spectacles au programme

Sister Act

Normand Brathwaite sera de retour sur les planches le 17 juin dans le rôle principal de Sister Act, la comédie musicale de Broadway inspirée du film dans lequel jouait Whoopi Goldberg. Denise Filiatrault, qui avait propulsé la carrière de Brathwaite avec la série télévisée Chez Denise, sera à la mise en scène. «Ça me prenait le coup de pied au cul de Denise pour me faire revenir!», a dit Normand Brathwaite hier. Sister Act mettra aussi à l'affiche le chanteur Marc Hervieux (pour sa première comédie musicale), France Castel et Suzanne Champagne.

Cyrano de Bergerac

«C'est un roc! ... C'est un pic! ... C'est un cap!» La célèbre pièce d'Edmond Rostand, avec son personnage de Cyrano de Bergerac «et son nez aussi long que le pont Jacques-Cartier», a dit Lorraine Pintal, hier, revient au Théâtre du Nouveau Monde, du 16 juillet au 16 août, en collaboration avec Juste pour rire. Pour le rôle-titre, Patrice Robitaille retrouvera Serge Denoncourt à la mise en scène et une vingtaine d'acteurs, dont Magalie Lépine-Blondeau (Roxane), François-Xavier Dufour, Normand Lévesque, Gabriel Sabourin, Frédéric-Antoine Guimond, Annette Garant et Maxime-René de Cotret.

Le mystère d'Irma Vep

Prix Coup de coeur de Juste pour rire en 2004 et récipiendaire du Masque de la meilleure production de théâtre privé, par l'Académie québécoise de théâtre, en 2005, Le mystère d'Irma Vep revient 10 ans plus tard sur la scène du Théâtre St-Denis. La pièce a déjà été jouée plus de 150 fois par Serge Postigo et Éric Bernier; les deux acteurs changeront encore 65 fois de costumes et de perruques lors de chaque représentation! La production écrite à l'origine par l'Américain Charles Ludlam sera présentée du 19 juin au 2 août.

Dieu Merci! Le spectacle

Le concept de l'émission Dieu Merci!, diffusée sur TVA à partir de 2007, a été adapté sur scène à Sorel il y a deux ans. L'aventure continuera à la salle Pierre-Mercure du 26 juin au 26 juillet avec Dieu Merci! Le spectacle 3. Les artistes devront à tour de rôle improviser dans un décor dans lequel ils ne savent pas qui ils incarnent ni dans quelle histoire ils ont été précipités! La liste des artistes invités sera dévoilée au printemps.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer