Table ronde: de l'écrit à l'écran

Sophie Bienvenu... (Photo: David Boily, La Presse)

Agrandir

Sophie Bienvenu

Photo: David Boily, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La littérature est une source infinie d'inspiration pour les cinéastes, et ce, depuis les débuts du cinéma. Mais le cinéma inspire tout autant les écrivains, dont certains ont une plume cinématographique, dit-on, et nombreux sont ceux qui rêvent de voir leurs écrits passer à l'écran.

La nouvelle maison d'édition Le Cheval d'août, dirigée par Geneviève Thibault, propose donc une table ronde intitulée L'adaptation sous toutes ses formes, où seront réunies les écrivaines Caroline Allard, Fanny Britt et Sophie Bienvenu, ainsi que la cinéaste Léa Pool.

Il faut savoir que les hilarantes Chroniques d'une mère indigne de Caroline Allard ont été adaptées pour la télévision, tandis que Fanny Britt a transposé pour le théâtre Opening Night, le classique de John Cassavetes. Quant à Sophie Bienvenu, son premier roman, qui a fait grand bruit en 2011, Et au pire on se mariera, a séduit la cinéaste Léa Pool, qui nous a donné les films Anne Trister, Emporte-moi et Maman est chez le coiffeur, entre autres. «Je voulais adapter Et au pire on se mariera au cinéma moi-même, alors quand Léa m'a contactée pour me dire que mon roman l'avait beaucoup touchée et qu'elle voulait le réaliser, j'ai évidemment accepté. Je dirais qu'il n'y a pas de recette, pour une adaptation, mais je crois que le mieux est de trouver un réalisateur intéressé, ou un producteur, surtout lorsque c'est un premier scénario.»

Pour faire ses premiers pas, elle ne pouvait trouver mieux comme mentor qu'une réalisatrice expérimentée comme Léa Pool. «J'ai TOUT appris avec Léa - du moins tout ce que je sais pour l'instant, il m'en reste encore pas mal. Le fait de coécrire le scénario avec elle a été une chance inouïe. Une adaptation n'est pas une oeuvre littéraire, c'est totalement différent, et on ne le réalise pas avant de s'y mettre pour de bon. On se dit que le livre est déjà écrit, ça ne doit pas être si difficile, mais ça l'est. Ce qui se dit dans un roman ne se montre pas de la même façon au cinéma.» Sophie Bienvenu a déjà l'intention de transformer en scénario son deuxième roman, Chercher Sam, qui vient tout juste de paraître. La preuve que faire ses classes avec Léa Pool ne lui a pas enlevé l'envie de faire son cinéma...

______________________________________________________________________________

L'adaptation sous toutes ses formes, vendredi à 14h, à l'Espace Archambault.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer