La famille d'un artiste décédé termine sa sculpture de Gord Downie

Frederic Clemence, fils du sculpteur sur neige Brian Clemence,... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Frederic Clemence, fils du sculpteur sur neige Brian Clemence, a décidé de terminer la dernière création de son père en s'inspirant de ses croquis.

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Adina Bresge
La Presse Canadienne

Au moins deux sculptures glacées à l'effigie du regretté chanteur de Tragically Hip Gord Downie ont pu être aperçues en Ontario au cours de l'hiver, mais pour les enfants d'un sculpteur sur neige expérimenté de la région d'Ottawa, mort récemment, terminer la dernière création de leur père était une façon de rendre hommage aux deux artistes.

Brian Clemence travaillait depuis deux jours à sculpter un bloc de neige lorsqu'il est mort d'une crise cardiaque, mardi dernier, à l'âge de 60 ans, ont expliqué ses enfants. Sa sculpture de Gord Downie était destinée au quartier Glebe à Ottawa.

Ce soir-là, son fils Frederic Clemence a décidé de terminer la dernière création de son père en s'inspirant de ses croquis.

C'était, pour sa soeur et lui, une façon de trouver la paix dans les derniers moments, a-t-il confié.

Marissa Clemence estimait que le projet représentant un hommage à la fois à son père et à Gord Downie, deux hommes qui partageaient une passion pour les arts.

C'est dans cet état d'esprit que la famille - qui inclut aussi le demi-frère des Clemence, Emile Maheu - a décidé de vivre son deuil en se lançant dans le travail, pour créer une sculpture qui aurait rendu Brian Clemence fier.

«Simplement pouvoir toucher la même neige, être dans le même espace et donner vie à sa vision de cette sculpture (...) a permis de libérer beaucoup de colère, de tristesse et d'amour en même temps», a raconté Mme Clemence.

Frederic Clemence dit avoir entendu la voix de son père lui donner des conseils pendant qu'il sculptait l'oeuvre de trois mètres montrant Gord Downie, la tête ornée d'un chapeau et tenant un micro.

«Mon père me disait toujours (...), vas-y doucement, vas-y lentement. La neige que tu enlèves prend beaucoup plus de temps à remettre, a-t-il confié. Lorsqu'il parlait de (...) la sculpture de (Gord Downie), il nous disait à quel point c'était un homme bon et qu'il fallait profiter de la vie.»

Une autre sculpture de Gord Downie se trouve dans la ville de celui-ci, Kingston en Ontario, où Tragically Hip a donné son dernier concert avant la mort du chanteur, qui a succombé à une tumeur au cerveau en octobre à l'âge de 53 ans. La sculpture de glace a été créée par Peter Vogelaar, de la Colombie-Britannique.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer