Exclusif

Super Bowl: les projections vidéo signées par une firme montréalaise

Une immense image de Prince a été projetée... (Photo Timothy A. Clary, Agence France-Presse)

Agrandir

Une immense image de Prince a été projetée sur de la soie pendant le spectacle de Justin Timberlake, à la mi-temps du Super Bowl.

Photo Timothy A. Clary, Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les projections vidéo du spectacle de la mi-temps de Justin Timberlake - dont la spectaculaire image en format géant de Prince, présenté hier soir à l'occasion du 52e Super Bowl - étaient l'oeuvre de la firme montréalaise Silent Partners Studio.

«Nous sommes très contents. Les choses se sont bien passées. Il y avait beaucoup de défis techniques à relever, mais ils n'ont pas paru sur écran», s'est réjoui Gabriel Coutu-Dumont, un des cofondateurs de la firme, joint à Minneapolis quelques minutes à peine après la fin de la mi-temps du match opposant les Patriots de la Nouvelle-Angleterre aux Eagles de Philadelphie.

Lorsqu'on lui a demandé de donner un exemple, M. Coutu-Dumont a justement évoqué cette projection de Prince sur de la soie. «La toile de soie de 80 pieds de hauteur fut hissée en à peine six secondes, a-t-il décrit. De plus, il y a une bonne circulation d'air dans le stade; il a alors fallu couper 80 % de cette aération juste avant la projection pour que la toile ne bouge pas trop, ce qui aurait entraîné des problèmes de focus.»

C'était la première participation de Silent Partners à un spectacle de la mi-temps du Super Bowl, et M. Coutu-Dumont a rappelé que c'était le fruit d'un long travail. 

«C'est une sorte de conclusion à une très belle relation que j'ai pu établir avec Justin.»

Alors qu'il oeuvrait dans d'autres firmes, M. Coutu-Dumont a en effet eu l'occasion de travailler avec Justin Timberlake à deux reprises, soit lors de la tournée FutureSex/LoveShow et de la tournée 20/20, pour laquelle il était directeur de la création vidéo.

En 2014, M. Coutu-Dumont a cofondé Silent Partners avec trois associés: David Fafard, Janicke Morissette et Nicolas Boucher. Depuis, leur carnet de commandes créatives s'est bien garni et les noms de leurs clients font tourner les têtes. Ils ont travaillé avec Taylor Swift, P!nk, Katy Perry, les Backstreet Boys, Britney Spears, Alexandre Da Costa, Calvin Harris et plusieurs autres.

La firme compte une trentaine d'employés et a ouvert un second bureau à Los Angeles.

Le chanteur Justin Timberlake a donné le spectacle de... (Photo Timothy A. Clary, Agence France-Presse) - image 2.0

Agrandir

Le chanteur Justin Timberlake a donné le spectacle de la mi-temps lors du 52e Super Bowl.

Photo Timothy A. Clary, Agence France-Presse

Hier soir, c'est aussi leur entreprise qui était responsable des projections sur un écran au tout début de la performance (hors du terrain central) de Justin Timberlake ainsi que des éléments cubiques bombardés de lignes jaunes et bleues sur la scène centrale. «Nous avions la commande de créer quelque chose d'architectural et en trompe-l'oeil», a précisé le concepteur.

Défi particulier

La création vidéo vise à accompagner autant la musique que la performance d'un artiste sur scène.

Comment s'y prend-on pour créer des images à partir d'une oeuvre musicale?

«On écoute la musique, on essaie de comprendre la vision de l'artiste et à partir de là, on traduit celle-ci dans une vidéo, dit M. Coutu-Dumont. Dans le cas de Justin Timberlake, je peux vous dire qu'il apprécie des projections vidéo très rythmées.»

Or, une participation à un spectacle de la mi-temps du Super Bowl apporte un défi supplémentaire: satisfaire autant les dizaines de milliers de spectateurs rassemblés dans le stade que les centaines de millions de téléspectateurs (la moyenne était de 113,7 millions aux États-Unis seulement lors du Super Bowl de 2017) rivés à leur écran.

«C'est comme si on avait à réaliser deux spectacles. On travaille pour les gens dans la salle et on travaille pour les téléspectateurs. C'est ça, le challenge. Il faut alors être conscient de chacun des plans à diffuser.»

C'est en décembre 2017 que Silent Partners a été contacté par l'équipe de Justin Timberlake. Tous se sont mis au travail dès le début de janvier. Pour le spectacle de la mi-temps, il fallait s'assurer d'une coordination de tous les instants entre le chanteur, le directeur musical, ses musiciens, la vidéo, les responsables des éclairages laser, la pyrotechnique, la chorégraphie, le responsable de la diffusion, etc.

Les gens de Silent Partners ont répété une quinzaine de fois le numéro au New Jersey avant de déménager leurs pénates au U.S. Bank Stadium de Minneapolis, où ils ont répété de huit à dix fois au cours des derniers jours. M. Coutu-Dumont et trois autres créateurs de la firme montréalaise y étaient. Ils rentrent à Montréal dès aujourd'hui pour préparer la tournée de P!nk.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer