Bleu de bleu: bleu miracle

Alain Paiement, Bleu de bleu (2017)... (© Thanh Pham)

Agrandir

Alain Paiement, Bleu de bleu (2017)

© Thanh Pham

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mario Cloutier

L'oeuvre Bleu de bleu d'Alain Paiement a été inaugurée vendredi à Montréal. L'installation de huit kilomètres sur l'autoroute 20 a nécessité une collaboration de tous les instants entre plusieurs intervenants, un partenariat unique qui relève du petit miracle.

Qu'ont en commun un président de banque qui n'est pas amateur d'art, un musée d'art contemporain, le ministère des Transports et un artiste surtout reconnu en photographie? 

Réponse: Bleu de bleu d'Alain Paiement, une installation de huit kilomètres en bordure d'autoroute qui accueille les visiteurs depuis l'aéroport Trudeau et qui a nécessité mille heures de travail par vingt ouvriers pendant quatre mois.

Et on ne parle pas ici des centaines de plans et devis, d'autant de tests de peinture sur béton, de travail de jour et de nuit, de recherche de bleu...

«Un projet inusité pour tout le monde», a résumé Alain Paiement, vendredi, lors de l'inauguration de cette oeuvre réalisée en un temps record.

L'oeuvre Bleu de bleu d'Alain Paiement s'étend sur huit kilomètres... (photo IVANOH DEMERS, archives LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

L'oeuvre Bleu de bleu d'Alain Paiement s'étend sur huit kilomètres en bordure de l'autoroute 20.

photo IVANOH DEMERS, archives LA PRESSE

Bleu de Syrie

La couleur bleue, c'est évidemment le fleuve qui, parallèle à l'autoroute 20, a sculpté la vie des Montréalais depuis toujours. Le bleu d'Alain Paiement n'est pas Klein, ni cyan, mais de Syrie. Le bleu, c'est le calme et la sécurité, celle que les réfugiés viennent chercher ici.

«Nous, on ne bâtit pas des murs, mais des ponts», a justement rappelé le maire Denis Coderre vendredi matin, saluant cet «art au service de la communauté».

«J'aime beaucoup ma ville. Bleu de bleu n'est pas un objet, mais une qualité d'expérience. J'espère d'ailleurs que tout le travail qu'on a fait pourra inspirer ou servir à d'autres», croit Alain Paiement.

Le jour ou la nuit, de près ou de loin, que l'on passe rapidement ou qu'on soit pris dans un bouchon, la perception de l'oeuvre sera différente. Chose certaine, elle change bellement le paysage plutôt morne de l'autoroute 20.

C'était l'un des buts visés par l'initiateur de ce projet de 3,2 millions de dollars provenant de sources privées, le président et chef de la direction de la Banque Nationale, Louis Vachon. 

Il a salué, de son côté, la diligence du ministère des Transports, qui aurait bien pu déclarer en avoir déjà trop sur les bras avant les travaux majeurs en cours dans ce secteur.

Enfin, le Musée d'art contemporain est en processus d'acquisition de Bleu de bleu, une «oeuvre conceptuelle, audacieuse et colossale», a confié le directeur du MAC, John Zeppetelli. Non pas pour déménager en son enceinte des murs de béton, mais pour documenter toute la création de cette oeuvre, des premiers traits de crayon jusqu'aux derniers coups de peinture.

Bleu de bleu accompagnera les visiteurs de Montréal pendant au moins cinq ans, le temps de trouver du financement pour assurer son entretien au-delà de cette période.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer