Kontinuum: Moment Factory dans le souterrain

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Moment Factory a, entre autres, illuminé le pont Jacques-Cartier à Montréal, la façade de la Sagrada Familia à Barcelone, et la forêt du Parc de la Gorge-de-Coaticook. Or, le nouveau parcours son et lumière que la firme montréalaise va créer la semaine prochaine à Ottawa est sans doute son projet le plus audacieux et futuriste. Il s'agit d'une «installation immersive» dans la station Lyon du futur réseau de train léger sur rail (TLR). Réalisé au coût de 4 millions de dollars, dans le cadre des célébrations d'Ottawa 2017 pour le 150anniversaire du Canada, le projet est un croisement entre la science-fiction, le multimédia et la poésie visuelle et sonore.

Intitulé Kontinuum, ce parcours déambulatoire souterrain est une idée du producteur Guy Laflamme. Sa réalisation est l'oeuvre d'une équipe de jeunes génies de Moment Factory; la musique est composée par Vincent Letellier et la conception des éclairages est de Ian MacDonald. 

Le directeur général d'Ottawa 2017 porte bien son nom. Guy Laflamme veut allumer la capitale de tous ses feux durant tout l'été. «Mon but est d'utiliser les lieux publics de façon différente et innovatrice pour stimuler l'imaginaire des gens», dit-il en entrevue avec La Presse, à quelques jours du lancement de Kontinuum

«Je souhaite faire vivre aux gens des expériences émotives mémorables. Le multimédia et les effets spéciaux sont la marque d'Ottawa qui est une ville à la fine pointe de la haute technologie. Le tiers de l'économie locale repose sur la technologie.»

Guy Laflamme veut aussi changer la réputation et l'image de la ville, comme une capitale, sage, plate et traditionnelle. À l'instar de Montréal, Ottawa est aussi, selon le producteur, «une ville créative, dynamique et pleine d'effervescence sur le plan artistique et culturel».

Émotions fortes et science-fiction

Kontinuum se déroule sur toute la longueur des 500 m de la station Lyon, à trois rues de la colline du Parlement. Guy Laflamme qualifie le projet «d'expérience de science-fiction conçue pour susciter une connexion émotionnelle». Au moyen de nombreuses lumières clignotantes et stroboscopiques, de lasers et d'hologrammes, de musique et d'effets sonores forts, Moment Factory illumine les méandres de la station souterraine. (L'installation est déconseillée aux personnes sensibles aux lumières stroboscopiques, aux effets de brouillard et au son fort et intense et aux enfants de 6 ans et moins.)

Aperçu de l'expérience Kontinuum... (Image fournie par Moment Factory) - image 2.0

Agrandir

Aperçu de l'expérience Kontinuum

Image fournie par Moment Factory

Vaste chantier

Le TLR est le plus grand chantier dans la région d'Ottawa depuis la construction du canal Rideau. Il fallait donc marquer le coup, estime Laflamme. Avec l'autorisation du Rideau Transit Group, le patron d'Ottawa 2017 a obtenu une pause des travaux et l'accès du public à la station du train et à ses couloirs souterrains du 16 juillet au 14 septembre. (La mise en fonction du TLR est prévue pour 2018.)

Le parcours de Kontinuum débute dans une ancienne salle de cinéma complètement rénové, entre les rues Sparks et Queen, où les organisateurs ont installé une douzaine de bornes pour prendre «la fréquence corporelle» des visiteurs, en leur donnant un «code QR»! Ces derniers sont ensuite invités à descendre dans les méandres de la station Lyon. La durée du parcours est d'environ 45 minutes et pourra accueillir entre 4000 et 4500 personnes par jour.

On pourra s'y rendre tous les jours entre 10 h et 22 h. L'entrée est gratuite, mais il faut réserver en ligne. Plus de 55 000 billets ont déjà trouvé preneur.

________________________________________________________________________

Du 16 juillet au 14 septembre, au 300, rue Sparks, à Ottawa.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer