Foire Papier: hommages au papier!

Marc Séguin, peintre, romancier et cinéaste québécois... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Marc Séguin, peintre, romancier et cinéaste québécois

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'art contemporain sur papier sera fêté en grand à l'Arsenal, le week-end prochain. L'Association des galeries d'art contemporain (AGAC) y présentera la 10e foire Papier. Quelque 40 galeries d'art exposeront les oeuvres de 300 artistes canadiens et étrangers. Un rendez-vous que ne manqueront pas les amateurs d'art. À cette occasion, huit artistes ont accepté de rendre hommage au papier.

Marc Séguin

Peintre, romancier et cinéaste québécois

«Le papier est d'abord un médium d'urgence, pour ma part. Il y a quelque chose d'immédiat et de direct avec le papier. Une sensibilité toute simple.»

Jocelyne Alloucherie

Artiste multidisciplinaire

«Le papier... Se prendre à rêver devant une feuille blanche; cette belle surface qui suscite l'intense désir d'un marquage direct et tout autant la crainte d'en gâcher la beauté; la peur de rétrécir ce vide si invitant, de le réduire à n'être qu'un rebut. En ce moment, je regarde la photographie de gravures profondes, géométriques et rythmées, sur des mégalithes datant du néolithique. Est-ce qu'on ressentait ces mêmes sentiments hésitants avant d'inciser une paroi de pierre? Ce serait ainsi une très vieille histoire qui perdure et me semble prendre maintenant un sens différent. Devant le blanc d'un écran, je n'éprouve plus cette crainte. Tout peut s'effacer si rapidement, tout peut être repris. Mais une sensualité particulière est évacuée d'une inscription immédiate et définitive.»

Cozic

Duo bicéphale et quadrumane

«En art visuel, le papier, c'est LE médium. Il est de tous les temps, de tous les usages, de nos premiers griffonnages à nos dernières volontés. Il se fait surface. On y dessine, on le peint, on l'imprime, on le teint, on le colle. On le froisse, on le plie, on le moule, on le déchire, il se fait volume. Puis, dissous, on le pétrit et le reforme dans un recyclage qui peut être sans fin. Nos mains et un papier, c'est l'aventure!»

Mathieu Beauséjour lors de son exposition, l'an dernier,... (Photo Robert Skinner, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Mathieu Beauséjour lors de son exposition, l'an dernier, au Musée des beaux-arts de Montréal.

Photo Robert Skinner, La Presse

Mathieu Beauséjour

Artiste multidisciplinaire

«Le dessin est intimement lié au papier. Aucun autre support ne m'offre la fragilité, la délicatesse et la sensibilité que je cherche à partager à travers mes oeuvres. C'est un médium pauvre et commun. Mon travail d'artiste est de le transformer en un objet riche et unique.»

Karine Payette

Artiste en photographie, vidéo, sculpture et installations

«À la fois médium et support, le papier est ce lieu vulnérable où la trace d'un instant décisif laisse entrevoir un avant et un après. Un espace intime et familier où le confort est constamment mis en jeu. Le mou du dur, l'idée de la chose, le papier est toujours d'une inquiétante étrangeté.»

Benoit Aquin

Photographe

«La photographie a besoin de se matérialiser pour exister. Quand elle est sur papier, elle échappe au monde binaire.»

Laurent Lamarche, artiste multidisciplinaire... (Photo Ana Maria Tanguay, fournie par l’artiste) - image 3.0

Agrandir

Laurent Lamarche, artiste multidisciplinaire

Photo Ana Maria Tanguay, fournie par l’artiste

Laurent Lamarche

Sculpteur de phénomènes

«Le papier est pour moi le support d'une trace, d'une empreinte laissée par la matrice. Cette surface blanche est le lieu de tous les possibles, une fenêtre qui s'ouvre sur l'imaginaire.»

David Lafrance

Artiste multidisciplinaire

«Le papier n'est presque pas un objet, il rend la profondeur et l'impact d'une image encore plus mystérieux. Une boîte peut contenir une exposition complète, voire l'ensemble d'une oeuvre. Dans l'atelier, le papier s'abandonne, s'empile, se déplie et se roule. Il redonne par sa souplesse, sa texture et son pouvoir d'absorption. Le papier est une future archive, un document important, la preuve discrète d'une activité créative, humble et incessante.»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer