Jardin de réalité virtuelle: s'immerger et jouer en gang

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La programmation hivernale du Jardin de réalité virtuelle du Centre Phi, une activité gratuite, va combler les amateurs d'immersion et de jeux vidéo. Jusqu'au 12 mars, la sélection de contenus immersifs comprend un film abstrait, un court métrage fantastique, un dessin animé, un récit poétique et un jeu présenté par Ubisoft. Voici les cinq expériences d'animation en réalité virtuelle à l'affiche cet hiver au Centre Phi.

Eagle Flight jeu signé Ubisoft, durée variable 

Cette animation très bien réalisée permet, avec un casque de réalité virtuelle, de s'immerger seul (en testant le jeu pendant 15 minutes) ou de jouer à plusieurs (jusqu'à quatre participants). Le jeu nous plonge dans un Paris futuriste, 50 ans après la disparition de la race humaine. On plane au-dessus de la Seine et des édifices emblématiques de la capitale française, dans la peau d'un aigle en quête de proies pour survivre... Vertiges assurés.

Henry d'Oculus Story Studio, 8 min

Sorte de dessin animé qui se regarde assis par terre avec l'oculus sur la tête. Dommage que le Jardin de réalité virtuelle soit réservé aux plus de 13 ans, car Henry plairait beaucoup aux plus petits. On se retrouve en effet immergé dans la maison d'un petit hérisson solitaire le jour de son anniversaire. Le décor est magnifique. On a l'impression d'en faire partie. Ayant remporté un Emmy cette année, Henry a été réalisé par les créateurs de Brave et Toy Story 3. Pas étonnant...

Minotaur de Munro Ferguson (ONF), 7 min

Film à la fois aérien et abyssal réinterprétant le parcours du monstre fabuleux de la mythologie grecque, le Minotaure. Créatures, éclairs, incursions dans un univers parfois infini, parfois tubulaire, le film soutenu par la musique de Kid Koala fait penser à ceux qu'on voit régulièrement à la Satosphère. L'impression d'immersion n'est toutefois pas optimale et les effets plutôt classiques... si l'on peut dire.

Lost, d'Oculus Story Studio... (image fournie par le Centre Phi) - image 2.0

Agrandir

Lost, d'Oculus Story Studio

image fournie par le Centre Phi

Lost d'Oculus Story Studio, 4 min

Lost fait penser à l'expérience cybernétique que Jon Rafman nous a fait vivre à l'Arsenal l'été dernier. Le film vous insère dans une forêt tropicale baignée par une musique digne des films de Walt Disney. De petits insectes jaunes vont et viennent autour de vous puis surgit une créature bizarre, sorte de chien mécanique du futur en forme de main avec une queue étincelante. Mais vous n'êtes pas à l'abri d'une autre surprise... Bien fait, mais un peu court.

The Rose and I de Penrose Studios, 5 min

Le film le plus poétique de la sélection. Et un effet d'immersion très réussi. On flotte dans l'univers parmi des planètes inconnues dont la plus proche ressemble à une poterie. De celle-ci sort un petit personnage qui, comme dans Le Petit Prince, va s'attacher à une fleur... Un film présenté cette année au festival Sundance et qui permet, en se mettant sur la pointe des pieds, de regarder à l'intérieur de la planète! Bien fait...

______________________________________________________________________________

Le Jardin de réalité virtuelle, au Centre Phi (407, rue Saint-Pierre, Vieux-Montréal), jusqu'au 12 mars. Du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h, et le samedi, de 12 h à 17 h. Le Centre Phi sera fermé du 24 décembre au 2 janvier inclusivement. Activité gratuite réservée aux 13 ans et plus.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer