• Accueil > 
  • Arts > 
  • Arts visuels 
  • > Van Gogh s'est-il coupé l'oreille pour protester contre le mariage de son frère? 

Van Gogh s'est-il coupé l'oreille pour protester contre le mariage de son frère?

Autoportrait à l'oreille bandée... (image Peter Barritt/Getty Images/the guardian)

Agrandir

Autoportrait à l'oreille bandée

image Peter Barritt/Getty Images/the guardian

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Pourquoi le célèbre peintre néerlandais s'est-il automutilé par un soir de décembre 1888 ? La thèse officielle veut qu'il se soit coupé le lobe de l'oreille gauche après une violente dispute avec son collègue Paul Gauguin. Mais selon de nouvelles recherches, le peintre postimpressionniste aurait plutôt agi de la sorte après avoir appris que son frère Theo devait se marier.

C'est du moins ce qu'avance une nouvelle étude qui s'est penchée sur la période durant laquelle Vincent Willem van Gogh vivait en Provence. Si la motivation du geste de Van Gogh était toujours à déterminer (avait-il agi par amour, par jalousie ou encore sous le coup de la rage ?), la thèse de la dispute avec Gauguin était parmi une multitude d'autres devenue la thèse admise comme officielle, soutenue notamment par le musée Van Gogh. 

Mais selon l'écrivain Martin Bailey, à la source de ces nouvelles révélations, le drame qui a donné naissance au célèbre Autoportrait à l'oreille bandée aurait été causé par l'annonce du mariage de son frère Theo, son confident, mais également son principal soutien financier. Van Gogh se serait senti menacé par cette union, qui selon lui, aurait remis en question sa relation avec son frère. Theo aurait également eu une femme et une famille a supporté financièrement ce qui aurait inquiété le peintre qui dépendait énormément de son frère d'un aspect pécuniaire. 

En faisant des recherches pour son livre Studio of the South, M. Bailey aurait découvert des preuves selon lesquelles Van Gogh aurait appris la nouvelle du mariage le 23 décembre 1888, soir où le drame s'est joué, par l'entremise d'une lettre que Theo lui aurait remise. Plus tard au courant de cette soirée une querelle a éclaté entre Paul Gauguin et Van Gogh, alors qu'ils avaient passé la journée à travailler ensemble. Gauguin aurait alors quitté le studio et menacé de retourner à Paris. Mais cette querelle n'est pas l'élément déclencheur comme la théorie officielle le veut, croit M. Bailey. Pour lui, c'est du côté de la lettre du frère qu'il faut regarder.

-D'après The Guardian

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer