Le Victoria and Albert Museum exposera Pink Floyd en 2017

Un cochon gonflable rose, clin d'oeil à la... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Un cochon gonflable rose, clin d'oeil à la pochette de l'album Animals sorti en 1977, flottait mercredi au-dessus du Victoria and Albert Museum.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Londres

Après l'immense succès de l'exposition David Bowie en 2013, le Victoria and Albert Museum de Londres espère refaire le coup avec Pink Floyd à l'occasion d'une rétrospective exhaustive l'année prochaine.

Un cochon gonflable rose, clin d'oeil à la pochette de l'album Animals sorti en 1977, flottait mercredi au-dessus du musée londonien pour présenter l'exposition Pink Floyd, Their Mortal Remains, prévue du 13 mai au 1er octobre 2017.

Cinquante ans après la sortie du premier single du légendaire groupe de rock britannique, le V&A promet «un voyage immersif, multi-sensoriel et théâtral dans l'univers des Pink Floyd» à travers plus de 350 objets exposés, un show laser et des extraits de concerts inédits.

Le groupe, formé en 1965 par quatre étudiants de Cambridge, a vendu plus de 200 millions d'albums dans le monde, dont The Wall, sorti en 1979, qui est souvent classé parmi les meilleurs de tous les temps.

Le V&A espère que l'exposition Pink Floyd connaîtra le même succès que David Bowie Is, qui avait été vue par plus de 300 000 visiteurs à Londres avant d'être présentée dans d'autres villes au monde.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer