Une exposition retrace l'expédition tragique de Robert Falcon Scott

La photographie Under the Ice of the Castle... (PHOTO AFP)

Agrandir

La photographie Under the Ice of the Castle Berg, 1911 et la peinture Corner of Barne Glacier, 1911 d'Edward Wilson exposées à Londres.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Londres

Une exposition de photos et de tableaux retrace à Londres l'expédition tragique qui a coûté la vie, au début du XXe siècle, au légendaire explorateur britannique Robert Falcon Scott, retrouvé mort avec quatre compagnons de voyage dans les glaces de l'Antarctique.

Le photographe Herbert Ponting et l'aquarelliste Edward Wilson, deux des 65 membres de l'expédition Terra Nova, avaient pour ambition d'organiser une exposition commune de leurs oeuvres montrant les paysages à la fois magnifiques et brutaux du «Continent blanc» à leur retour. Un projet avorté en raison de la mort de Wilson pendant l'expédition.

Visions du grand sud blanc, qui a ouvert ses portes cette semaine à la galerie Bonham, donne finalement corps à leur intention. On peut aussi y voir des clichés pris par Scott lui-même et découverts en 2014.

Un siècle après sa mort, l'explorateur demeure une figure mythique au Royaume-Uni, célébré pour sa vaillance et son esprit d'aventure malgré l'échec de sa tentative d'être le premier à atteindre le pôle Sud - il a été devancé par le Norvégien Roald Amundsen - et la fin tragique de sa mission.

«C'est l'un des grands héros britanniques», a déclaré la commissaire de l'exposition Charlotte Connelly mercredi à l'AFP.

Wilson a capturé les couleurs, les mirages d'un autre monde et l'immensité écrasante de la banquise dans une série d'aquarelles dont le style impressionniste reflète les contraintes climatiques.

Avec une peinture qui gelait en dessous de zéro degré, l'artiste faisait dans un premier temps des croquis et notait les couleurs, avant de les appliquer une fois revenu au camp de base.

Les photos de Ponting donnent, quant à elles, un aperçu de la lutte quotidienne pour survivre dans les conditions extrêmes imposées par le continent austral et témoignent avec force détails des changements permanents de ces paysages glacés.

«Certaines de ces images sont vraiment ensorcelantes», souligne Charlotte Connelly.

Une des photos montre des empreintes de pas et de traîneaux disparaissant à l'horizon, une autre des hommes tentant de tirer leur cargaison dans la neige tandis que les plus spectaculaires révèlent d'immenses blocs de glace, certains parfaitement géométriques, d'autres ressemblant à des vagues glacées.

L'expédition Terra Nova, du nom du bateau en ayant transporté les membres, a été une mission scientifique qui s'est étalée entre 1910 et 1913.

Scott et le reste de son équipe sont morts d'épuisement et de faim au cours de la marche retour de plus de 1000 kilomètres. Certains des corps n'ont été retrouvés que huit mois plus tard, avec leurs journaux et leurs photos.

L'exposition se déroule jusqu'au 19 août.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer