La liste de Vanessa Pilon

Chroniqueuse médias sociaux à l'émission matinale Salut, bonjour!... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Chroniqueuse médias sociaux à l'émission matinale Salut, bonjour! pendant trois ans et passionnée d'arts visuels, Vanessa Pilon est l'ambassadrice du Printemps numérique jusqu'au 21 juin.

«Les arts numériques touchent à la sensibilité humaine de manière générale. Ce n'est plus une niche réservée aux initiés et c'est la barrière que je voulais faire tomber cette année. On est à un tournant du numérique, notamment avec la réalité virtuelle. Ça transforme beaucoup de choses au quotidien, et Montréal est la première place en la matière», précise Vanessa Pilon qui a participé à l'installation Y2o de Dominique Skoltz, qui était présentée à l'Arsenal jusqu'à samedi soir.

«Je suis une grande fan de plongée et j'ai une formation en danse. Alors j'ai adoré participer à la création de Dominique! Il s'agit d'un film de 30 minutes, entièrement tourné sous l'eau, présenté en boucle dans une salle de l'Arsenal. C'est aussi une belle expérience immersive déclinée en tableau avec des casques d'écoute individuels», explique-t-elle.

Reporter à l'émission culturelle estivale Sucré salé, Vanessa Pilon sera ensuite de retour à l'animation de Vrak attack l'automne prochain. La jeune femme a également fait parler d'elle le 28 avril dernier en relevant le Défi têtes rasées Leucan.

«Quand j'ai dit à mon agent que je le faisais, elle m'a dit que j'allais peut-être perdre des contrats. Mais je pense que ça va permettre aux gens de comprendre qui je suis vraiment et faire une sorte de filtre naturel. Pour des raisons beaucoup plus personnelles, ma soeur a été diagnostiquée d'un cancer de la thyroïde à l'automne et c'était une manière de lui montrer que je suis avec elle. Je me suis fait raser lundi et jeudi, elle apprenait qu'elle était en rémission!», conclut-elle.

Livre: Les maisons, de Fanny Britt

Je connaissais Fanny Britt comme essayiste avec Les tranchées. J'ai toujours trouvé qu'elle avait une plume acérée et précise. J'aime aussi l'entendre à la radio, je trouve qu'elle représente la femme forte, tout en nuances. J'étais curieuse de lire son premier roman et il m'a comme bouleversée. C'est venu toucher des zones vraiment sensibles chez moi, à propos des portes qu'on ferme quand on fait des choix et la manière dont on se remet en question dans la vie. Ça m'a beaucoup parlé. Elle m'énerve, car elle est bonne dans tout!

Musique: Nord-est, Rosie Valland

Je trouve qu'elle est un peu passée sous le radar. C'est une jeune femme de Granby qui vient de sortir un EP il y a quelques semaines et que j'ai découverte avec son premier album, Partir avant. Elle a une voix à la Salomé Leclerc avec de beaux textes en français associés à de belles mélodies. C'est un disque qui aurait dû avoir plus d'attention et une artiste qu'on va réentendre souvent, je crois.

Musique: II, de Jean-Michel Blais

Jean-Michel Blais est un pianiste classique que j'adore. Sur son nouvel album qui vient de sortir, on trouve du piano très accessible et surtout touchant qui rassemble plein de morceaux d'improvisation. J'ai l'impression que ce n'est pas seulement pour les initiés et j'aime bien cette idée de démocratiser l'art.

Musique: Songs From My Bedroom, d'Isaac Gracie

Il s'agit d'un autre jeune prodige, mais cette fois-ci britannique. Son album est très lourd et intime, avec des paroles très noires, mais en même temps d'une grande tendresse. La BBC en a fait une critique élogieuse et c'est un des prochains grands artistes à suivre, je pense. Chaque chanson est bonne et ça s'écoute en boucle!

Art contemporain: Chloe Wise

Chloe est une Montréalaise diplômée de Concordia qui est allée travailler à Toronto. Elle vit maintenant à New York où elle prépare une expo. Dans le domaine de l'art contemporain, elle est considérée comme une des artistes importantes de sa génération. C'est une fille issue de la culture de l'internet qui a une gueule de mannequin et prend des selfies toute la journée. Elle a créé des sacs de pains en utilisant les codes des items de luxe. Elle fait ainsi un peu la critique de la société de consommation. À tout juste 24 ans, elle est approchée par les plus grands.

http://www.chloewise.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer