Une oeuvre de Chloé Surprenant chez Bocani

Le président de l'entreprise Bocani, Jonathan Ménard (à... (PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE)

Agrandir

Le président de l'entreprise Bocani, Jonathan Ménard (à droite), a commandé l'oeuvre Mechanika Futura à l'artiste Chloé Surprenant (à gauche).

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Patron de l'entreprise lavalloise Bocani, qui fabrique des rampes d'escalier, Jonathan Ménard est un esthète et un amateur d'art. Quand il a rénové son siège social, il a commandé une oeuvre à l'artiste Chloé Surprenant pour l'intégrer à la salle d'exposition de ses produits. La Presse est allée voir cette oeuvre impressionnante de 736 pieds carrés couvrant tout un mur de l'entreprise et éclairée par des projecteurs.

Chloé Surprenant a créé Mechanika Futura, impression numérique en noir et blanc qui reprend des images de la révolution industrielle. Ce thème a été choisi en raison du domaine d'activités de Bocani. L'artiste a inventé une machine fantaisiste en collant bout à bout des photos de machines. Elle y a ajouté des détails ludiques, des références au travail des ouvriers et aux sports emblématiques de l'époque, comme la boxe.

«Les réactions des clients à la murale sont incroyables. Parfois, ils ne voient plus les produits tellement ils sont impressionnés!», dit l'homme d'affaires Jonathan Ménard, qui avait déjà chez lui des oeuvres de Chloé Surprenant. Travaillant dans le domaine du design, il a aussi recyclé deux conteneurs, devenus des bureaux pour recevoir ses clients.

Le baiser

Dans l'oeuvre Mechanika Futura, on retrouve des détails typiques de la vie ouvrière du XIXe et du XXe siècle en Amérique du Nord, comme dans cette image où l'on voit un groupe d'ouvriers soulever dans les airs une femme qui vient embrasser son compagnon sur son lieu de travail...

Un côté ludique

Une fois que Chloé Surprenant a terminé son association d'images de la révolution industrielle, elle a inséré un côté ludique avec des photos de sport ainsi que des photos de famille pour égayer un peu son oeuvre Mechanika Futura. Des détails que l'on découvre en parcourant - de près - l'oeuvre du regard.

Hommage aux ouvriers et aux ouvrières

Toutes les images utilisées par Chloé Surprenant sont des photos d'archives de la révolution industrielle, notamment de l'industrie de l'acier, comme sur cette photo où l'on voit des soudeuses au travail. L'artiste a voulu rendre hommage aux ouvriers du passé, notamment aux ouvrières.

Portrait de famille

Pour honorer les employés de l'entreprise Bocani, l'artiste de 42 ans a pris un portrait de chacun d'eux et a inséré leurs visages dans le portrait d'une famille canadienne datant du XIXe siècle. «Cela donne un portrait de l'équipe Bocani 2015», dit Chloé Surprenant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer